Pélagique : définition et description

Définition de pélagique

Dans un océan, la zone pélagique est la partie supérieure comprenant la colonne d’eau, c’est à dire la zone entre le fond et la surface de l’eau.

L’adjectif peut aussi bien être utilisé pour les mers, les océans, mais également pour les eaux douces tels que les étangs, les lacs, les fleuves et les rivières.

Un poisson est pélagique lorsqu’il vit éloigné des côtes et proche de la surface de l’eau.

Généralement, les poissons pélagiques ont un dos de couleur bleu-vert ce qui les protègeraient des oiseaux prédateurs marins. Leur forme oblongue leur permet de se déplacer facilement et rapidement dans l’eau.

Ce sont souvent des poissons qui vivent en groupe à l’instar de la sardine ou du thon qui nagent en bancs.

Le plancton qui flotte est également considéré comme une espèce pélagique.

A contrario, les animaux aquatiques qui vivent dans les profondeurs, à proximité du fond ou du sol marin sont qualifiés de benthiques.

pelagique definition, zone pelagique, especes pelagiques, surface de l'eau

Les différentes zones pélagiques d’une mer ou d’un océan

La zone pélagique d’une mer ou d’un océan est divisée en plusieurs parties qui diffèrent par leur profondeur et par certaines caractéristiques écologiques (présence de lumière…) :

  • La zone épipélagique : depuis la surface de l’eau jusqu’à 200 m de profondeur
  • La zone mésopélagique : entre 200 m et 1 000 m de profondeur
  • La zone bathypélagique : entre 1 000 et 4 000 m de profondeur
  • La zone abyssopélagique : entre 4 000 m et le sol marin

Crédits photos : Wikipedia

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !