Connu pour ses airs paisibles à brouter de l’herbe et à barboter dans l’eau, l’hippopotame est pourtant un animal dangereux et agressif qui n’hésite pas à s’attaquer à l’homme s’il se sent menacé ou simplement dérangé. Chaque année, plusieurs centaines d’humains sont tués en Afrique par des hippopotames.

Un animal agile et rapide

Malgré son allure imposante et massive, l’hippopotame est un animal très agile avec et son corps et capable d’atteindre des pointes de vitesse à 40 km/h sur de courtes distances.

Animal amphibie, il aussi bien à l’aise sur terre que dans l’eau et réagit parfaitement selon son environnement.

Plus meurtrier que le lion

Chaque année, on dénombre plusieurs centaines de personnes tuées par des hippopotames en Afrique. Il détient, à ce titre, le triste record du mammifère le plus dangereux et le plus meurtrier pour l’homme, loin devant les autres grands mammifères comme le lion, le rhinocéros ou le buffle.

gueule hippopotame, dent, animal agressif, dangereux, meurtrier

Un herbivore qui mange de la viande

Si son régime alimentaire est bien celui d’un herbivore, et sa nourriture composée à grande majorité d’herbe, de plantes aquatiques ou de fruits, il lui arrive cependant de manger de la viande, comme des carcasses abandonnées par des prédateurs. Les scientifiques reconnaissent cependant que leur estomac n’est pas adapté pour digérer la viande en trop grande quantité et de manière régulière.

Reconnaitre les signes de menace d’un hippopotame

Lorsque l’on visualise un hippopotame, on l’imagine souvent la gueule grande ouverte, à bailler et montrer à qui veut les voir, ses grandes canines, impressionnantes pour un herbivore. En réalité, quand il baille, l’hippopotame envoie un signe de menace à son adversaire et le prévient d’une attaque potentielle imminente.

Si le bâillement ne suffit pas à impressionner ses adversaires, l’hippopotame pousse des formes de grognements, qui ressemblent étrangement à de petits ricanements mais qui sont là aussi trompeurs car il s’agit bien d’un signe de menace. Il peuvent également bouger brusquement leur tête en signe d’énervement.

Éviter de les perturber

Les attaques d’hippopotames arrivent le plus souvent lorsque les touristes ne connaissent pas les comportements de ces mammifères et pensent qu’ils sont inoffensifs pour l’homme.

Pour éviter de se mettre en danger, il faut simplement respecter ces animaux en évitant de s’en approcher trop près au risque de les perturber ou de les effrayer.

De plus, il faut être encore plus vigilant au moment de la mise bas des femelles qui seront être encore plus agressives si elles sentent que leur bébé est en danger et elles n’hésiteront pas à charger.

L’hippopotame a un rôle écologique important

Malgré son côté agressif et violent, l’hippopotame joue un rôle écologique important en Afrique, notamment dans les rivières dans lesquelles il évolue et qu’il enrichit en matière organique indispensable pour la faune aquatique.

Consulter la fiche animalière de l’hippopotame :

Crédits photos : Gimli62 ; Marc Feldmann

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :