Colibri circé : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU colibri circé

Le colibri circé est une espèce d’oiseau appartenant à l’ordre des apodiformes et à la famille des trochilidés.

Il est l’une des plus grandes espèces de colibris, que l’on appelle familièrement “oiseau mouche“.

L’oiseau vit au Mexique ainsi que dans le Sud des Etat-Unis.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Apodiforme
  • Famille : Trochilidé
  • Genre : Cynanthus
  • Espèce : latirostris
  • Nom latin : Cynanthus latirostris
Colibri circé, oiseau mouche du Mexique - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE L’OISEAU MOUCHE

Taille :

9 à 10 cm

Envergure :

10 à 12 cm

Poids :

3 à 4 g

Caractéristiques du corps :

Très petite taille, long bec fin et légèrement recourbé, pattes courtes, petite queue

Longueur du bec :

6 à 10 mm

Caractéristiques du vol :

Vol agile de haut en bas ou de droite à gauche et même en arrière, vol stationnaire

Couleur du plumage :

Parties supérieures vert métallique, bec rouge carmin avec l’extrémité noire, gorge et menton bleu vert brillant, poitrine et abdomen vert, queue bleu foncé à noir, 

Cri / bruit / chant :

Oiseau peu vocal ; petits cris sous forme de bavardages ; sorte de “je-dit

Cri haut perché chez le mâle lors de la parade nuptiale

HABITAT ET ALIMENTATION DU colibri circé

Répartition géographique :

Mexique, Etats-Unis (Sud du pays)

Lieu de vie :

Le colibri circé vit dans les forêts tropicales humides, les forêts mixtes, les zones semi-désertiques, les environnements rocailleux.

Régime alimentaire :

Omnivore à prédominance nectarivore

Type de nourriture :

L’oiseau-mouche mange le nectar des fleurs durant la saison estivale. Son long bec et sa grande langue lui sont très utiles pour aspirer le nectar au plus profond des fleurs.

L’oiseau se nourrit également d’insectes, de pucerons et d’araignées.

En hiver, lorsque les plantes ne sont plus en fleurs, le petit oiseau se nourrit de la sève des arbres.

STRUCTURE SOCIALE DES colibris circés

Vie sociale :

Le colibri circé est un oiseau migrateur partiel. Seules les populations présentes aux Etats-Unis et celles du Nord du Mexique migrent vers le sud pour y passer l’hiver.

Oiseaux solitaires, les congénères ne se retrouvent que lors de la période de reproduction.

En dehors de cette période, les colibris circés sont territoriaux et agressifs envers les intrus, n’hésitant pas à les attaquer.

Les colibris circés passent le plus clair de leurs temps à se nourrir afin de compenser leur énergie utilisée à se déplacer. Ils peuvent engloutir jusqu’à 2 fois leur poids en nourriture (nectar + insectes) chaque jour.

Les mâles sont polygames et s’accouplent généralement avec plusieurs femelles.

Prédateurs :

Certains reptiles (serpents) sont ses principaux prédateurs. Ils s’attaquent surtout aux nids et aux couvées.

REPRODUCTION DU colibri circé

Maturité sexuelle :

1 an

Période de nidification :

Printemps – automne

Lieu de ponte / nid / naissance :

Nid dans un arbre, un arbuste ou un buisson, placé à quelques mètres du sol

Le nid est construit à l’aide de brindilles, d’herbes et d’écorces et le fond est tapissé de matières végétales douces.

Nombre d’oeufs par ponte :

1 à 2 oeufs par couvée

Durée de l’incubation / couvaison :

3 semaines ; seule la femelle couve les oeufs

Sevrage :

Les petits sont nidicoles. La becquée est composée essentiellement d’insectes régurgités.

L’envol des jeunes se fait au bout de 10 jours environ.

Colibri circé, très petit oiseau nectarivore du Mexique - Instinct Animal

LONGEVITE DU colibri circé

Espérance de vie :

La durée de vie de l’oiseau-mouche est de 3 à 5 ans à l’état sauvage et jusqu’à 7 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU MOUCHE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le colibri circé est bien présent sur l’ensemble de son aire de répartition. 

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Le colibri circé joue un rôle écologique très important dans son écosystème puisqu’il pollinise les fleurs et permet ainsi une dissémination des espèces de plantes sur son territoire.

Les colibris sont aussi appelés oiseaux-mouches du fait de leur très petite taille.

PHOTOS DU colibri circé

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

ut ut Praesent pulvinar leo neque.