Le corbeau et la corneille sont confondus à tort à cause de leur physique similaire. Ces oiseaux ont mauvaise réputation et sont très souvent synonyme de mauvaise augure, de catastrophes notamment à cause du film « Les oiseaux » d’Alfred Hitchcock. Pourtant, ils font partis de la même famille, celle des corvidés (corvidae) mais sont deux espèces bien distinctes l’une de l’autre.

Les corvidés sont reconnaissables à leur bec et leurs pattes robustes ainsi que la présence de plumage sur le dessus du bec. Bien évidemment, leur point commun est la couleur de leur plumage noir avec souvent des nuances de gris et blanc.

Ils vivent et forment le plus souvent des groupes avec une hiérarchie sociale bien établie.

Ces oiseaux font l’objet de nombreuses études sur l’intelligence, certaines espèces sont même capables d’utiliser des outils, élément que l’on croyait seulement réservé aux humains et à certains primates non-humain comme le chimpanzé.

–> Lire aussi : Ces animaux qui utilisent des outils étonnants !

Nous allons maintenant essayer de différencier ces deux espèces d’oiseaux bien distinctes qui sont les corbeaux et les corneilles car non, la corneille n’est pas la femelle du corbeau !

 

Différences au niveau de la couleur du bec

 

Si on prend l’exemple de la corneille et du corbeau freux, une première distinction peut se repérer au niveau du physique de ces deux volatiles. Même si celle-ci demande un minimum d’observation, une fois repérée, vous ne pouvez plus vous tromper ! Concernant la corneille, celle-ci est très légèrement plus petite que le corbeau et elle est entièrement noire, du bec en passant par les pattes, le plumage et la queue. De plus cette dernière possède une tête plus plate.

Le corbeau quant à lui possède un bec plus clair tirant vers le jaune, blanc avec le bout légèrement noir et il est beaucoup plus pointu que celui de la corneille. La tête, notamment le sommet du crâne de cet oiseau est plus pointu. Son plumage peut avoir quelques reflets violets, verts.

Une corneille noire, oiseau très intelligent

 

Différences au niveau de la forme de la queue

 

Si avec ces premiers éléments vous n’arrivez pas à distinguer ces deux oiseaux, ne vous inquiétez pas, il suffit de regarder leur queue !

Observer bien la forme de la queue de la corneille, celle-ci est courte et a une forme carrée alors que celle du corbeau est plus grande et pointue.

Le corbeau freux est plus grand que la corneille noire

Le corbeau freux est plus grand que la corneille noire

Un mode de déplacement différent

 

Une fois posé sur le sol, ces deux oiseaux ont des démarches totalement différentes l’une de l’autre, ce qui permet d’avoir un autre moyen de distinction.

Le corbeau se déplace en marchant ou en se dandinant alors que la corneille va plutôt sautiller même si elle peut marcher de temps en temps.

Autre signe distinctif, lorsque ces oiseaux volent dans le ciel, on peut apercevoir le corbeau planer, au contraire de la corneille qui ne plane pas en vol.

La corneille sautille pour se déplacer, le corbeau marche

La corneille sautille pour se déplacer, le corbeau marche

Points communs entre le corbeau et la corneille

 

Ces deux corvidés sont tous les deux présents en France. Le corbeau lui n’est observable qu’au nord la France tandis que la corneille est visible partout en France sauf dans les plateaux montagneux et la Corse.

Leur régime alimentaire est principalement omnivore, c’est-à-dire qu’ils se nourrissent de tout. Cela peut être des petits mammifères, des lézards, des baies, fruits, graines ou même charognes. Ces oiseaux se sont adaptés à la vie en ville et sont par conséquent en contact quotidien avec les humains. Certains animaux dépendent donc de la nourriture des humains et ne vont pas hésiter à voler dans les poubelles pour trouver de quoi manger ! Ce qui a de graves conséquences sur ces populations d’oiseaux qui se nourrissent de tout et n’importe quoi, parfois même de plastiques.

PhotosBernard DUPONTJán Svetlík ; hedera.baltica

dolor. Nullam sit consequat. ut pulvinar suscipit lectus efficitur. ante.