Un carnivore, du latin carn (viande) et vovare (dévorer), signifie littéralement « mangeur de viande ». Cependant, ce mot fait également référence aux Carnivores, appellation utilisée dans la classification des espèces animales. Bien qu’une majuscule les sépare, il y a de nombreuses autres subtilités qui entourent ces deux homonymes. Découvrez la signification du mot « carnivore » dans les deux sens du terme !

 

Le carnivore : un mangeur de viande

 

La première signification du mot « carnivore » désigne un des trois grands régimes alimentaires du règne animal. Un animal carnivore se nourrit exclusivement de viande, et il s’agit souvent d’un prédateur, comme le tigre, qui chasse des proies pour subvenir à ses besoins. Mais tous ne mangent pas forcément le même type de viande. Certains ont en effet développé une spécialisation pour le poisson, comme la loutre ou le pygargue, alors caractérisés de piscivores. D’autres, comme le suricate ou certaines chauves-souris, sont plutôt insectivores. Enfin, les vautours ou encore le varan de Komodo sont des charognards : ils se nourrissent de charognes et d’animaux morts.

Le lion est un carnivore strict, il ne mange que de la viande

Le lion est un carnivore strict, il ne mange que de la viande

Cette alimentation carnée est à distinguer du régime alimentaire omnivore, comme chez le hérisson ou le chimpanzé, qui consomment aussi bien des aliments d’origine animale que végétale. Ces animaux adaptent leur alimentation selon les saisons, en fonction de la disponibilité de la nourriture.

Enfin, les animaux se nourrissant uniquement de végétaux sont dits herbivores, tels que le rhinocéros, le lamantin ou la girafe. De nombreuses spécialisations sont également retrouvées au sein de ce régime alimentaire : les frugivores, les granivores, les nectarivores ou encore les gommivores qui se nourrissent de l’exsudat des plantes.

 

L’Ordre des Carnivores

 

Il existe cependant un autre sens au mot « carnivore ». Cette fois-ci, il est utilisé pour désigner un Ordre d’animaux dans la classification scientifique des espèces : l’Ordre des Carnivores (Carnivora). Pour pouvoir classer les animaux, les scientifiques s’appuient sur leur génétique et leur anatomie. Dans cet Ordre sont ainsi regroupées différentes espèces partageant des caractéristiques communes. Celui-ci est actuellement divisé en deux sous-ordres : les Féliformes (comprenant la Famille des Félidés), et les Caniformes (comprenant la Famille des Canidés).

Arbre phylogénétique des Carnivores

Arbre phylogénétique des Carnivores

Des Carnivores pas uniquement carnivores

Quelles sont donc les caractéristiques partagées par tous les membres des Carnivora ?

Malgré l’appellation « Ordre des Carnivores », le point commun de ces espèces n’est pas le fait d’avoir un régime alimentaire carné. En effet, parmi les représentants des Carnivores, certains sont omnivores ! C’est le cas du renard qui apprécie aussi bien les petits rongeurs que les fruits, du raton laveur, de l’ours, ou encore du panda géant ! Bien qu’il se nourrisse principalement de bambou, il lui arrive occasionnellement de consommer des insectes ou des petits rongeurs.

N’est pas Carnivore qui veut

Cependant, être carnivore ou omnivore n’est pas une condition suffisante pour être membre des Carnivores. Ces deux régimes alimentaires sont adoptés par de nombreux autres animaux qui ne font pas pour autant partie de cet Ordre, comme certains Reptiles (alligator, couleuvre, etc.) ou encore certains Oiseaux (hibou, faucon, etc.). En effet, pour être classé parmi les Carnivores, il faut être un Mammifère. Mais là encore, tous les Mammifères carnassiers ne sont pas concernés. L’orque, par exemple, appartient à un autre Ordre : celui des Cétacés. Le diable de Tasmanie, quant à lui, est membre des Dasyuromorphes, un Ordre de mammifères marsupiaux.

La chouette est carnivore mais ne fait pas partie de l'Ordre des Carnivores

Bien que carnivore, la chouette rayée ne fait pas partie des Carnivora

Une question de dentition

Le réel point commun entre tous les Mammifères de l’Ordre des Carnivores se situe au niveau de leur dentition. Cependant, contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas des canines mais de dents spécialisées appelées carnassières, situées au fond de la mâchoire. Ces molaires pointues et tranchantes sont présentes chez tous les Carnivores, et leur sont utiles pour déchirer la viande avant la déglutition.

Tous les Carnivores possèdent des carnassières, molaires pointues et tranchantes

Le lycaon, comme tous les autres Carnivores, possède des carnassières

 

Les canines, appelées crocs, sont également utiles aux prédateurs pour arracher la viande, ou encore lors de la mise à mort de leurs proies. Cependant, la communauté scientifique ne considère pas ces dents pointues comme étant une caractéristique de l’Ordre des Carnivores. En réalité, il existe de nombreuses autres espèces possédant également des canines, mais qui n’ont pourtant aucun rôle dans leur alimentation. C’est le cas des primates, tels que le gorille ou le macaque, qui s’en servent principalement pour impressionner un adversaire, ou encore de l’hippopotame qui les utilise lors d’impressionnants combat pour infliger de profondes blessures.

Maintenant que les subtilités des deux sens du mot « carnivore » n’ont plus de secrets pour vous, vous conviendrez aisément que tous les carnivores ne sont pas des Carnivores, et que tous les Carnivores ne sont pas des carnivores !

 

Photos : Tambako The Jaguar ; Derek Keats ; lafillerenne.frLorie Shaull

Curabitur lectus eget eleifend nunc ultricies leo libero. ut justo felis