Etymologie

Le mot éthologie vient du grec éthos < mœurs et logos < savoir.

Définition de l’éthologie

L’éthologie est une discipline scientifique qui étudie les comportements animaux et humains.

Le comportement est une réponse à un stimulus, interne ou externe, observable par un congénère, et qui contribue au maintien de l’équilibre de l’individu.

Histoire de l’éthologie

Cette discipline scientifique est apparue dans les années 1930. Konrad Lorenz et Nikolaas Tinbergen sont considérés comme ses principaux fondateurs. Biologiste autrichien, Lorenz s’est intéressé aux comportements instinctifs et déterminés génétiquement : l’inné. Il a étudié l’attachement maternel des oisons à la naissance. Après l’éclosion, les poussins s’attachent au premier objet mobile qu’ils voient que ce soit leur mère, un humain ou même un ballon coloré. Lorenz appelle ce principe inné d’attachement : l’empreinte.

Nikolaas Tinbergen, biologiste néerlandais, est quand à lui à l’origine des 4 axes d’étude de l’éthologie :

1 – Causalité : Quelles sont les causes du comportement animal ?

Un comportement peut être déclenché par un facteur externe comme une modification dans l’environnement de l’animal ou un facteur interne tel qu’un bouleversement hormonal.

2 – Fonction : Quelle est la fonction d’un comportement ?

Un comportement a une fonction qui va garantir l’adaptabilité et la survie d’un individu à son milieu.

3 – Ontogenèse : Comment un comportement apparait-il au cours de la vie d’un individu ?

Un comportement peut avoir deux origines : inné ou acquis. Un comportement inné est déterminé génétiquement tandis qu’un comportement acquis se fait par l’apprentissage.

4 – Evolution : Comment un comportement est apparut au cours de l’évolution ?

En comparant le comportement d’espèces animales proches, on peut comprendre l’apparition de celui-ci au cours de l’évolution.

 A quoi sert l’éthologie ?

L’étude du comportement peut être utile dans différents domaines d’application.

L’éthologie humaine a un rôle important en psychologie, en sociobiologie et en anthropologie.

L’éthologie animale est utilisée dans divers domaines que ce soit la recherche scientifique, l’élevage, les parcs zoologiques, l’éthologie équine ou le comportement des animaux domestiques. L’éthologie permet de connaître les stratégies d’adaptabilité comportementale, d’évolution et de survie des animaux, d’améliorer le bien être animal en condition de captivité et de favoriser de meilleures relations entre animal et humain.

Comment faire de l’éthologie ?

L’éthologie est basée sur l’observation directe des espèces animales.

Dans un premier temps, l’éthologue pose une question à laquelle il souhaite répondre. Il formule ensuite une hypothèse et une prédiction. Lors de pré-observations, l’éthologue va mettre en place une méthodologie. Il détermine les individus à étudier ainsi que le temps et la méthode d’observation. Il établit un éthogramme, ou répertoire comportemental, de l’espèce animale. Un éthogramme est une liste des comportements observés chez un animal dans un contexte donné. Les comportements observés sont décrits sans interprétation. Une fois le protocole d’étude établit, l’éthologue passe  à la phase d’observation directe durant laquelle il prend note des comportements de l’animal. L’observation se fait sur une période donnée et doit être relativement longue pour collecter suffisamment de données comportementales. Une fois les données recueillies, les résultats sont analysés à l’aide d’outils statistiques. Puis, ils sont interprétés et permettront éventuellement de répondre à la question de départ.

Comment devenir éthologue ?

Les études pour devenir éthologue animalier

Pour devenir éthologue animalier, il est préférable de suivre un parcours scientifique. Les études peuvent durer de 5 ans (master) à 8 ans (doctorat).

Après l’obtention d’un baccalauréat scientifique, une licence de biologie spécialisée en physiologie, des organismes et des populations ou écologie est conseillée. Des options en éthologie peuvent être proposées selon les universités. Un master d’éthologie est réalisable à l’université de Rennes 1, des masters en éthologie de recherche et en éthologie appliquée sont possibles à l’université de Paris 13 et l’université de Strasbourg propose un master écologie, écophysiologie et éthologie.

Les débouchés du métier d’éthologue

Les débouchés en éthologie sont peu nombreux. Il est possible de poursuivre dans la recherche scientifique après un doctorat. Pour ce qui est de l’éthologie appliquée, la discipline peu connue du grand public commence à prendre de l’ampleur avec l’évolution de la condition animale et progresse doucement dans les milieux de l’élevage, des parcs zoologiques et équestres.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :
commodo risus ut facilisis tempus diam lectus vulputate, Aliquam