Le ratel du Cap (zorille du Cap) : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DE LA ZORILLE DU CAP

Le ratel du Cap, appelé également la zorille du Cap ou le blaireau à miel, est un petit mammifère carnivore de la famille des mustélidés.

La zorille du Cap vit en en Afrique subsaharienne, dans la Péninsule arabique et en Inde.

CLASSIFICATION DE LA ZORILLE DU CAP

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Mustélidé mellivoriné
  • Genre : Mellivora
  • Espèce : capensis
  • Nom latin : Mellivora capensis
ratel du cap, zorille, blaireau, animal, mammifere carnivore d'afrique

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU RATEL DU CAP

Taille de la zorille du Cap :

50 à 75 cm

Caractéristique du corps :

Corps trapu, pattes courtes et puissantes, longues griffes, peau épaisse

Poids de la zorille du Cap :

6 kg pour la femelle et jusqu’à 12 kg pour le mâle

Longueur de la queue :

20 à 30 cm cm

Vitesse de pointe :

10 km/h

Longueur des griffes de la zorille du Cap :

Les griffes mesurent jusqu’à 4 cm de long

Couleur du pelage :

Gris blanc sur le dos et les flancs, noir sur la partie inférieure et les pattes ; tête noire et blanche

HABITAT ET ALIMENTATION DU RATEL DU CAP

Répartition géographique :

Afrique subsaharienne, Péninsule arabique, Inde

Lieu de vie de la zorille du Cap :

Le ratel du Cap vit dans les environnements désertiques ou semi désertiques, les steppes, les savanes, les forêts ouvertes.

Régime alimentaire :

Omnivore

Type de nourriture :

Le ratel du Cap mange des reptiles (serpents, lézards), des termites, des scorpions, des vers de terre, des lièvres, des rongeurs, du miel (un de ses aliments préférés), des fruits.

Le ratel du Cap peut s’attaquer également à de grosses proies comme les antilopes.

STRUCTURE SOCIALE DE LA ZORILLE DU CAP

Vie sociale :

Le ratel du Cap est un animal territorial, solitaire et principalement nocturne.

Territoire :

500 km2, en fonction de la quantité de nourriture disponible

Technique de chasse :

Ses longues griffes lui permettent de gratter la terre et d’y attraper toute sortes d’animaux (rongeurs, termites, serpents, vers de terre…). Les zorilles du Cap chassent également dans les arbres, à la recherche de miel.

Prédateurs :

Le ratel du Cap est un animal très courageux qui vend chèrement sa peau. Peu de prédateurs osent s’attaquer à lui. Cependant, il reste une proie pour les plus grands carnivores comme le lion ou le léopard.

REPRODUCTION DU RATEL DU CAP

Maturité sexuelle :

1 an

Période de reproduction de la zorille du Cap :

La saison des amours a lieu toute l’année

Gestation :

6 mois

Portée :

1 à 2 petits, aveugles à la naissance

LONGEVITE DE LA ZORILLE DU CAP

Espérance de vie :

L’espérance de vie de la zorille du Cap est de 10 ans à l’état sauvage et jusqu’à 20 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE LA ZORILLE DU CAP

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Taille de la population :

NC

A savoir

Le ratel du Cap est un animal très courageux ; il lui arrive de tenir tête aux lions ou aux hyènes.

Il est immunisé contre certains venins ce qui le rend insensible à certaines morsures (serpents, scorpions).

Le ratel du Cap s’associe souvent avec un oiseau (mutualisme) pour l’aider à trouver des ruches de miel dans les arbres, laissant en retour à ce dernier les larves et la cire.

La zorille du Cap est le seul mammifère terrestre (avec l’être humain) à pouvoir courir en arrière.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665