Les animaux ont toujours fait partie de la vie des hommes à travers toutes les civilisations et tous les temps. Tantôt adulés, tantôt craints ou fantasmés, nombreux mythes et symboles collent à la peau de certaines espèces, à cause – ou grâce, pour quelques-unes ! – à leur apparence physique, leur comportement, leur figure religieuse et divine…

Certains de ces mythes et légendes associés aux animaux, ont perduré dans notre société actuelle ! Il n’est pas nécessaire de chercher bien longtemps dans sa mémoire, pour nommer un oiseau de mauvais augure, un autre annonciateur de la paix, ou encore un emblème de force. Voyons ensemble, ces quelques animaux qui ont traversé des siècles dans l’imaginaire des hommes !

Les animaux emblèmes et signes de puissance

Le lion, le roi des animaux

Le lion, le roi des animaux ? Ce n’est plus un secret pour personne ! Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? C’est la couleur de son pelage, étant la même que celle du soleil, qui lui confère, en Égypte, une symbolique solaire. Le lion fait figure d’autorité, de courage et de force invincible. Semblant indomptable, à l’image des divinités, il est le garant des pays orientaux où il est représenté sur de nombreuses sculptures, objets d’arts, etc. C’est grâce à l’importation de ces objets que le lion devient, dans presque toute l’Europe à partir de la moitié du XIème siècle, la figure emblématique de beaucoup de chevaliers ainsi qu’un thème récurrent dans les iconographies et la littérature. Peu à peu, ce félin se retrouve sur un très grand nombre de blasons européens, symbolisant la force, le courage, la fierté, la générosité et la justice.

Il est donc sacré roi des animaux.

Le lion, Roi des animaux, symbole de puissance

Le lion, Roi des animaux, symbole de puissance

L’aigle, symbole de puissance et de royauté

Aujourd’hui, emblème du drapeau de plusieurs pays comme le Mexique, l’Egypte ou l’Albanie, et éponyme de nombreuses œuvres culturelles (chansons, expressions, etc.), l’aigle aurait failli voler le trône du lion dans l’imaginaire collectif au XIIème siècle ! Puissance et royauté caractérisent ce rapace. Mais pourquoi a-t-il cette image ? En plus de ses caractéristiques physiques impressionnantes, notamment l’envergure de ses ailes et sa force, qui ont impressionné l’homme, l’idée selon laquelle l’aigle pourrait regarder le soleil sans se brûler les yeux lui a conféré le pouvoir de “percevoir la lumière’’ et donc de ‘’comprendre’’ dans de nombreuses civilisations.

L'aigle est le symbole de puissance et pour un grand nombre de civilisations

L’aigle est le symbole de puissance et pour un grand nombre de civilisations

Les animaux mystiques

Le cerf, animal noble et symbole de renaissance

Dans les légendes irlandaises, le cerf est un animal mystique, et les dieux, eux-mêmes, se métamorphoseraient en cet animal. Saint Patrick et ses compagnons se seraient même transformés en cerf pour effectuer leur voyage pour répandre leur culte, évitant ainsi leurs ennemis. C’est un animal noble qui représente la vie, la renaissance et la fécondité. Il doit ces symboliques à ses bois qui se renouvellent au rythme des saisons et qui sont alors synonymes de vie et de mort.

Le cerf, mythe et légende chez les irlandais

Le cerf, animal noble selon les irlandais et qui symbolise la renaissance

L’araignée

S’il est rare de voir un musulman s’en prendre à une araignée ayant trouvé le gîte chez lui, c’est parce que selon le Livre Saint, elle aurait sauvé le Prophète !

Lorsque celui-ci a commencé à vouloir enseigner la parole islamique, hostiles à cette nouvelle religion, les habitants de la Mecque l’auraient chassés, lui et ses compagnons, les poussant à se réfugier dans une grotte où le piège semblait se refermer sur eux. C’était sans compter sur l’aide de l’araignée qui à leur suite a bâti sa toile à l’entrée de cette grotte, ne laissant pas présager qu’elle était occupée. Les assaillants ont alors rebroussé chemin, laissant la vie sauve au Prophète Mahomet.

Le hiboux, oiseau de mauvais augure

Le hibou, lui, n’a pas une très bonne image. Étant en proie à de nombreuses superstitions, il serait le messager de mauvaises nouvelles, notamment d’une mort imminente. C’est son mode de vie nocturne, en plus de son cri lugubre une fois la nuit tombée, qui lui porte préjudice. Au moyen-âge, le hibou, associé aux pratiques occultes des sorcières, n’a pas aidé à redorer son image, déjà empreinte d’un symbolisme négatif.

Le hibou, oiseau de légendes et de mauvaises augures

Le hibou, oiseau de mauvaises augures dans de nombreuses civilisations

La colombe, symbole de la paix

Si on vous demande quel est l’animal qui représente la paix, vous citerez à coup sûr la colombe ! Cette image provient à la fois de son plumage blanc et de la douceur de son roucoulement, mais aussi du rôle qu’on lui a accordé au sein de la religion chrétienne. Cet oiseau est l’emblème de l’inspiration divine qui annonce la paix après le déluge. Il symbolise alors, en plus de la paix, la pureté, la simplicité et l’harmonie.

La colombe blanche est le symbole de la paix et de la pureté

La colombe blanche est le symbole de la paix et de la pureté

Sources :

Boekhoorn, D.N. (2008). Bestiaire mythique, légendaire et merveilleux dans la tradition celtique : de la littérature orale à la littérature écrite : étude comparée de l’évolution du rôle et de la fonction des animaux dans les traditions écrites et orales ayant trait à la mythologie en Irlande, Écosse, Pays de Galles, Cornouailles et Bretagne à partir du Haut Moyen Âge, appuyée sur les sources écrites, iconographiques et toreutiques chez les Celtes anciens continentaux. Littératures. Université Rennes 2 ; University Collège Cork, 2008.

Crédits photos : Momoly ; skeeze ; VISHNU_KV ; Gellinger ; janeb13 ; 6248913

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

leo suscipit nec Sed odio libero ultricies