Le chameau sauvage de Tartarie : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Le chameau sauvage de Tartarie, également appelé le chameau sauvage de Mongolie, est un mammifère herbivore de la famille des camélidés.

Le chameau sauvage de Tartarie vit en Asie Centrale.

CLASSIFICATION DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Artiodactyle
  • Famille : Camélidé
  • Genre : Camelus
  • Espèce : bactrianus ferus
  • Nom latin : Camelus bactrianus ferus
chameau sauvage de tartarie, animal, mammifere de mongolie

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Taille du chameau sauvage de Tartarie :

2,25 à 3,50 m

Hauteur au garrot :

1,80 à 2 m

Caractéristique du corps :

Silhouette robuste, long cou courbé, poitrine profonde, lèvres épaisses, longues pattes fines, pieds ronds et mous, 2 bosses, longs poils

Poids du chameau sauvage de Tartarie :

500 à 700 kg

Longueur de la queue :

35 à 55 cm

Vitesse de pointe :

25 à 35 km/h

Caractéristiques des bosses du chameau sauvage de Tartarie :

Les bosses sont une réserve adipeuse ; cela permet de stocker de la nourriture pour plusieurs jours

Couleur du pelage / fourrure :

Brun foncé, marron, sable ; fourrure épaisse

Cri / bruit du chameau sauvage de tartarie :

Le blatèrement ; le chameau blatère

HABITAT ET ALIMENTATION DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Répartition géographique :

Asie Centrale dont la Mongolie (désert de Gobi), Nord-Ouest de la Chine (désert du Taklamakan)

Lieu de vie :

Le chameau sauvage de Tartarie vit dans les régions désertiques, les plaines arides et les hauts plateaux rocailleux.

Régime alimentaire :

Herbivore

Type de nourriture :

Le chameau sauvage de Tartarie mange des graines, des herbes sèches, des feuilles, des graminées.

Il peut passer plusieurs jours sans boire.

STRUCTURE SOCIALE DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Vie sociale :

Les chameaux sauvages de Tartarie sont des animaux sociaux, grégaires. Ils vivent en groupe d’une vingtaine d’individus composé d’un mâle dominant, de femelles et de jeunes.

L’activité principale du chameau est la quête de nourriture pendant la journée. La nuit, il dort ou rumine.

Lors de la période de reproduction, plusieurs clans peuvent se regrouper et former ainsi des troupeaux de plusieurs dizaines de têtes. Les mâles mènent des combats violents entre eux pour gagner la faveur des chamelles.

Les chameaux sauvages de Tartarie sont des animaux migrateurs et parcourent de longues distances, jusqu’à 100 km/jour à la recherche de nourriture et de points d’eau.

Prédateurs :

Le tigre a longtemps été le prédateur naturel du chameau sauvage de Tartarie, mais aujourd’hui, ces 2 espèces ne se croisent plus sur leurs territoires.

Nom de la femelle du chameau :

La chamelle

Nom du bébé / petit chameau :

Le chamelon

REPRODUCTION DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Maturité sexuelle :

3 à 5 ans

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu à l’automne

Gestation :

12 à 14 mois

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

A l’écart du troupeau ; le chameau sauvage de Tartarie est une espèce nidifuge

Portée :

1 petit chamelon tous les 2 ans

Poids des petits chamelons :

30 à 40 kg à la naissance

Sevrage :

6 à 12 mois

LONGEVITE DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Espérance de vie :

L’espérance de vie du chameau sauvage de Tartarie est de 30 à 40 ans.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Statut de conservation IUCN :

En danger critique d’extinction (CR)

Mesures de protection :

Le chameau sauvage de Tartarie est une espèce extrêmement menacée de disparition puisque l’on ne compte aujourd’hui que quelques centaines d’individus vivant à l’état sauvage.

Le chameau sauvage de Tartarie se situe en huitième position parmi les mammifères au bord de l’extinction.

La destruction de leur habitat naturel, le braconnage et le croisement avec le chameau domestique en sont les causes principales.

Taille de la population :

Quelques centaines d’individus vivant à l’état sauvage

A savoir

Les bosses du chameau sauvage de Tartarie sont deux fois moins grosses que celles du chameau domestique.

Il est l’un des rares animaux à pouvoir s’hydrater buvant de l’eau salée et en mangeant de la neige.

Grâce à sa fourrure dense et épaisse, le chameau sauvage de Tartarie peut supporter des températures extrêmes allant de -30°C en hiver à +50°C l’été.

Photos dU CHAMEAU SAUVAGE DE TARTARIE

Espèces animales similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665