Le loup de Sibérie : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU LOUP DE SIBERIE

Le loup de Sibérie, est un mammifère carnivore de la famille des canidés. Il est une sous-espèce de loup de l’espèce Canis lupus.

Le loup de Sibérie vit dans toute la zone arctique de la Russie et au nord de la Scandinavie.

CLASSIFICATION DU LOUP DE SIBERIE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Canidé
  • Genre : Canis
  • Espèce : lupus
  • Nom latin : Canis lupus albus
loup de siberie, animal, mammifere carnivore, sous espece de canis lupus, vit en Russie et scandinavie

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU LOUP DE SIBERIE

Taille du loup de Sibérie :

1 à 1,40 m

Hauteur au garrot :

70 à 95 cm

Caractéristique du corps :

Poitrail large, cou massif, pattes longues et fines

Poids du loup de Sibérie :

35 à 50 kg

Longueur de la queue :

30 à 50 cm

Vitesse de pointe :

60 km/h

Puissance de la mâchoire :

150 kg/cm2 (60kg/cm2 pour le chien)

Couleur du pelage / fourrure du loup de Sibérie :

Gris clair, gris argenté, crème, brun,

Cri / bruit du loup de Sibérie :

Hurlement, grondement, aboiement, gémissement ; le loup de Sibérie hurle, gronde aboie et gémit

HABITAT ET ALIMENTATION DU LOUP DE SIBERIE

Répartition géographique :

Nord de la Russie (Sibérie) et extrême nord de la Scandinavie

Lieu de vie du loup de Sibérie :

Le loup de Sibérie vit sur de vastes territoires le long de l’Océan Arctique, la toundra, la taïga, les vallées fluviales et les plateaux secs.

Régime alimentaire :

Carnivore

Type de nourriture :

Le loup de Sibérie mange des rennes, des élans, des renards polaires, des lièvres arctique, des phoques, des baies, des fruits.

STRUCTURE SOCIALE DU LOUP DE SIBERIE

Vie sociale :

Le loup de Sibérie est un animal social et grégaire ; il vit en meute qui peut compter 5 à 10 canidés, souvent issus de la même famille.

La meute est dirigée par un couple dominant, le couple alpha, qui est le seul à pouvoir se reproduire. Le chef de la meute décide des proies à chasser et est le premier à se nourrir.

La hiérarchie est stricte et très organisée et chaque individu occupe une place très précise avec des règles de respect et de soumission particulières.

Les contacts sociaux au sein de la meute sont importants.

Technique de chasse :

Les loups de Sibérie chassent en meute, ce qui leur permet de chasser de grosses proies telles que les rennes et ainsi de maximiser leurs chances de réussite. L’ouïe et l’odorat sont très développés chez le loup, au contraire de la vue.

Le loup de Sibérie est très endurant et il lui arrive de parcourir des centaines de kilomètres afin de suivre le parcourt de migration des rennes.

Prédateurs :

Le loup de Sibérie n’a pas de prédateur naturel car il est lui-même un super prédateur et se trouve tout en haut de la chaine alimentaire.

Nom de la femelle :

La louve

Nom du bébé / petit loup de Sibérie :

Le louveteau

REPRODUCTION DU LOUP DE SIBERIE

Maturité sexuelle :

2 à 3 ans

Gestation :

61 à 63 jours

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Tanière, cavité, creux de roche

Portée :

1 à 7 louveteaux, aveugles à la naissance

Poids des petits louvetaux :

300 à 500 g à la naissance

Sevrage :

2 mois

LONGEVITE DU LOUP DE SIBERIE

Espérance de vie :

L’espérance de vie du loup de Sibérie est de 12 ans à l’état sauvage et jusqu’à 18 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU LOUP DE SIBERIE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Taille de la population :

NC

Photos de sibérie

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665