Ours kodiak : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DE L’OURS KODIAK

L’ours kodiak, appelé également l’ours brun d’Alaska, est un mammifère omnivore de la famille des ursidés vivant en Amérique du Nord, sur l’île de Kodiak qui est située dans le golfe d’Alaska.

A l’instar du grizzli, il est une sous-espèce de l’ours brun.

Il est considéré comme le plus grand carnivore terrestre, devant l’ours polaire.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Ursidé ursiné
  • Genre : Ursus
  • Espèce : arctos middendorffi
  • Nom latin : Ursus arctos middendorffi
Ours kodiak, le plus grand carnivore terrestre - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES de l’ursidé

Taille debout :

3,50 m debout sur ses postérieurs

Taille au garrot :

1,50 m

Caractéristiques du corps :

Corps massif, long museau, oreilles petites et arrondies, pattes puissantes, longues griffes acérées, fourrure épaisse

Poids :

450 kg à 800 kg ; certains gros mâles peuvent dépasser les 1 000 kg

Vitesse de pointe :

55 km/h

Couleur du pelage / fourrure :

Blond, brun, gris, beige ; fourrure très épaisse

Cri / bruit :

Grognement, grondement, hurlement ; il grogne, gronde, hurle

HABITAT ET ALIMENTATION DE L’OURS KODIAK

Répartition géographique :

Alaska, île de Kodiak et les archipels autour

Lieu de vie :

L’ours Kodiak vit dans les forêts denses,  les zones montagneuses, la toundra, le long des côtes.

Il fréquente les zones à proximité des rivières et des côtes où il trouve sa nourriture favorite, le saumon.

Régime alimentaire :

Omnivore (à prédominance piscivore)

Type de nourriture :

Il mange des saumons et des truites principalement mais également des mammifères terrestres (orignal) et parfois des charognes.

Il se nourrit aussi de baies, de fruits, d’algues, de champignons, et d’invertébrés.

Son régime alimentaire riche en protéines et en graisse est la raison principale de sa taille imposante.

STRUCTURE SOCIALE DES OURS KODIAKS

Vie sociale :

L’ours kodiak est un animal solitaire. Il est possible de l’apercevoir en groupe dans des zones où l’alimentation y est abondante (pêche au saumon le long des rivières) ainsi que lors de la saison des amours.

L’animal est de tempérament placide et pacifique et tolère la présence de ses congénères à proximité. Généralement, les individus se croisent de loin et s’évitent.

Des combats entre mâles peuvent avoir lieu au moment de la période de reproduction. Les mâles n’hésitent pas à tuer les petits oursons pour pouvoir féconder leur mère.

Les ours kodiaks passent l’hiver à hiverner dans des cavernes ou des grottes. Ils accumulent pendant l’été et l’automne une quantité de nourriture riche en graisse pour pouvoir passer l’hiver sans se nourrir.

Prédateurs :

Aucun (il est un un super-prédateur)

Nom de la femelle :

L’ourse

Nom du bébé / petit :

L’ourson

REPRODUCTION DE L’OURS KODIAK

Maturité sexuelle :

4 à 7 ans

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu au printemps à la sortie de l’hivernation

Gestation :

8 mois environ (gestation différée)

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Cavité, caverne, grotte, tanière

Portée :

1 à 3 petits oursons ; 1 mise bas tous les 2 à 3 ans

Poids des petits oursons :

600 g à la naissance

Sevrage :

La femelle s’occupe seule des oursons pendant 2 à 4 ans, le temps qu’ils soient entièrement autonomes. Les premiers temps sont les plus hostiles pour les oursons dont une grande partie n’atteindra pas l’âge adulte.

Femelle kodiak avec son ourson - Instinct Animal

LONGEVITE DE L’OURS KODIAK

Espérance de vie :

Sa durée de vie est de 20 à 30 ans à l’état sauvage et jusqu’à 40 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’ESPECE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

L’espèce est protégée sur l’archipel tout entier. La chasse y est autorisée mais très réglementée.

Il semblerait que les populations soient en hausse depuis quelques années.

Taille de la population :

3 500 individus vivant à l’état sauvage

PHOTOS DE L’OURS KODIAK

Espèces animales similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

venenatis facilisis risus. consequat. felis ipsum venenatis, felis luctus