Tarsier des Philippines : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU TARSIER DES PHILIPPINES

Le tarsier des Philippines est une espèce de singe appartenant à l’ordre des primates et à la famille des tarsiidés.

Le primate vit aux Philippines d’où l’espèce est endémique. Il est en danger de disparition notamment du fait de sa capture intensive pour en faire un animal de compagnie.

Il est considéré comme étant le plus petit singe du monde.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Primate haplorrhinien
  • Famille : Tarsiidé
  • Genre : Carlito
  • Espèce : syrichta
  • Nom latin : Carlito syrichta
Tarsier des Philippines, le plus petit singe du monde - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU PETIT PRIMATE AUX GRANDS YEUX

Taille :

8 à 16 cm

Caractéristiques du corps :

Petite taille, tête pivotante à 180° de chaque côté (cou élastique), globes oculaires (yeux) immobiles, grandes oreilles, grandes mains, longue queue

Poids :

120 à 140 g

Longueur de la queue :

8 à 15 cm

Longueur du saut :

Jusqu’à 6 m de long

Couleur du pelage / fourrure :

Pelage général brun gris à roussâtre, grands yeux jaune-orange 

Cri / bruit du singe :

Cri territorial, gazouillis

Le primate communique également par ultrasons à haute fréquence (sons inaudibles pour la plupart des autres animaux).

HABITAT ET ALIMENTATION DU TARSIER DES PHILIPPINES

Répartition géographique :

Asie du Sud-Est : archipel des Philippines (île Leyte, île Bohol, île Samar…)

Lieu de vie :

Le tarsier des Philippines vit dans les forêts primaires tropicales humides et les forêts secondaires.

Il évolue dans la canopée des arbres et des buissons ou arbustes.

Régime alimentaire :

Carnivore

Type de nourriture :

Le primate mange des insectes (papillons, sauterelles, grillons), des poissons, des reptiles (serpents, lézards), des chauve-souris, des oiseaux, des crabes.

STRUCTURE SOCIALE DES TARSIERS DES PHILIPPINES

Vie sociale :

Le tarsier des Philippines est un singe territorial et nocturne. Il chasse la nuit et se repose le jour à l’abris des feuillages à proximité du sol afin de rester au frais.

Singes arboricoles les tarsiers des Philippines évoluent dans la canopée des forêts. Très agiles, ils se déplacent par sauts ou bonds de branches en branches. Leurs sauts peuvent atteindre jusqu’à 6 m en longueur.

Pour communiquer entre congénères, les tarsiers, à l’instar des chauves-souris, émettent des ultrasons à haute fréquence (inaudibles pour la majorité des animaux), ce qui les rend très discrets.

De plus, lorsqu’ils chassent, les singes utilisent l’écholocation afin de repérer la présence de proies dans leur environnement.

Une fois sa proie attrapée, le singe ferme ses grands yeux afin d’éviter toute blessure possible de la part de cette dernière.

De nature anxieuse et très sensible au dérangement, notamment face à la présence humaine et touristique qui génère chez lui beaucoup de stress, le primate serait capable de se suicider ou du moins de se laisser mourrir en bloquant sa respiration lorsqu’il se sent en danger.

Prédateurs du singe :

Oiseaux et reptiles (serpents, lézards) sont les principaux prédateurs du primate.

REPRODUCTION DU SINGE

Maturité sexuelle :

1 à 2 ans

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu toute l’année en fonction de l’abondance en ressources alimentaires

Gestation :

6 mois

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Dans un arbre

Portée :

1 seul petit bébé singe ; 2 portées par an le plus souvent

Sevrage :

Les premiers jours, la femelle porte son petit dans sa bouche lors de ses déplacements. Puis le petit apprend à s’accrocher aux branches puis à se déplacer par bonds ou par sauts.

Le tarsier a la capacité de tourner sa tête à 180 ° - Instinct Animal

LONGEVITE DU TARSIER DES PHILIPPINES

Espérance de vie du singe :

Sa durée de vie est de 8 à 12 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU SINGE

Statut de conservation IUCN :

Presque menacé (NT)

Mesures de protection :

Le tarsier des Philippines est une espèce quasi menacée dans son aire de répartition. Ses effectifs sont en déclin permanent.

La dégradation de son habitat naturel ainsi que la pression du tourisme de masse sont de réelles menaces pour le primate.

L’espèce est protégée aux Philippines depuis les années 1980. Il est donc interdit de le capturer, le tuer ou de l’utiliser comme animal de compagnie.

Taille de la population :

1 000 à 5 000 individus vivant à l’état sauvage

A savoir

Le cerveau du tarsier est plus petit que son oeil.

Les yeux du primate sont immobiles mais grâce à son cou souple et élastique, il peut tourner sa tête de 180°C de chaque côté afin de visualiser son environnement.

Longtemps utilisé comme animal domestique ou animal de compagnie en Asie du Sud-Est, cette pratique est désormais interdite. En effet, le singe est d’un naturel anxieux et stressé et ne supporte pas la captivité, si bien qu’il se “suicide” ou se laisse mourrir.

Son nom lui vient de ses longs os tarsiens (os des doigts de ses mains).

PHOTOS DU TARSIER DES PHILIPPINES

Espèces animales similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

elit. Praesent Sed venenatis, risus quis vulputate, eget leo. adipiscing non