Chauve-souris pipistrelle commune : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DE LA CHAUVE-SOURIS PIPISTRELLE COMMUNE

La chauve-souris pipistrelle commune est une espèce de mammifère volant appartenant à l’ordre des chiroptères et à la famille des vespertilionidés.

L’espèce vit dans l’ensemble de l’Europe où elle est très commune parmi les chiroptères.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Chiroptère
  • Famille : Vespertilionidé
  • Genre : Pipistrellus
  • Espèce : pipistrellus
  • Nom latin : Pipistrellus pipistrellus
Chauve souris pipistrelle commune, mammifère volant - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE LA CHAUVE-SOURIS PIPISTRELLE 

Taille :

3 à 5 cm

Poids :

3 à 8 g

Envergure :

18 à 25 cm

Caractéristiques du corps :

Petite taille, oreilles courtes et triangulaires, ailes petites et étroites, les pattes avants et arrières ainsi que la queue sont reliées par une membrane de peau appelée le patagium

Longueur de la queue :

2,5 à 3,5 cm

Longueur des oreilles :

0,9 à 1,3 cm

Vol :

Vol rapide, saccadé, acrobatique

Vitesse en vol :

50 km/h

Couleur du pelage :

Brun à roux sur le dos, brun jaunâtre sur le ventre ; le museau, le patagium et les pattes sont bruns foncés à noirs

Cri / bruit :

Cris aigus ; ultrasons (écholocation) à des fréquences inaudibles pour l’être humain

HABITAT ET ALIMENTATION DE LA CHAUVE-SOURIS PIPISTRELLE 

Répartition géographique :

Europe

Lieu de vie :

La chauve-souris pipistrelle vit le plus souvent à proximité des habitations humaines ; dans les villages et les villes, dans les grottes, dans les anfractuosités des murs, dans les greniers des maisons ou des granges, derrières des volets.

Elle fréquente également les parcs et les jardins où elle se cache dans les trous des arbres ou derrière des écorces

Elle peut évoluer jusqu’à 2 000 m d’altitude.

Régime alimentaire :

Carnivore, insectivore

Type de nourriture :

La chauve-souris pipistrelle mange des insectes (moustiques, papillons, sauterelles, mouches).

Le petit mammifère volant peut manger jusqu’à 500 insectes en une nuit.

STRUCTURE SOCIALE DES CHAUVES-SOURIS PIPISTRELLES COMMUNES

Vie sociale :

Animal social, la chauve-souris pipistrelle vit en groupe ou colonie composé de plusieurs dizaines à plusieurs centaines d’individus notamment lors de la période de reproduction.

Le mammifère volant est sédentaire une grande partie de l’année mais les populations du Nord de l’Europe migrent en hiver vers le sud pour hiberner avant de revenir sur leur territoire d’origine pour nicher.

Anthropophile, l’animal vit à proximité des humains où il trouve sa source de nourriture favorite (insectes) et des gîtes où se reposer à l’abris de la lumière durant la journée.

Mammifères nocturnes, les chauves-souris pipistrelles se mettent en chasse dès la tombée de la nuit jusqu’au matin. Elles passent la journée à se reposer dans des “gîtes” à l’abris de la lumière (trou d’arbres creux, anfractuosité, grotte, grenier…).

Au moment de la période de reproduction, les mâles poussent des petits cris aigus et dégagent une odeur musquée pour attirer les femelles. Animaux polygames, des harems peuvent se constituer et un seul mâle peut féconder plusieurs femelles.

Une fois l’accouplement effectué (à la fin de l’été), les spermatozoïdes vont rentrer en état de dormance pendant l’hibernation jusqu’au retour du printemps où la fécondation pourra s’opérer (fécondation différée).

Technique de chasse :

Les chauves-souris pipistrelles chassent la nuit, en vol, là où la concentration en insectes est la plus grande (étangs, mares, à proximité des habitations éclairées…).

Le mammifère volant se repère la nuit par un système d’écholocation (ou écholocalisation). Il émet des ultrasons en rafales par sa bouche et par son nez et utilise l’écho qui lui est renvoyé pour visualiser avec une très grande précision son environnement (obstacles, murs, arbres) ainsi que les proies qu’il poursuit.

L’écholocation est un phénomène rare chez les animaux mais d’autres espèces l’utilisent comme le tarsier (petit primate aux grands yeux d’Asie du Sud-Est).

Nom du petit / bébé :

Le chauve-souriceau

Prédateurs :

Le renard roux, la fouine, la belette, le putois, l’hermine, certains rapaces diurnes (buse, faucon pèlerin, faucon crécerelle, milan noir, épervier), certains rapaces nocturnes (hibou grand-duc, chouette hulotte, chouette chevêche d’Athéna, hibou moyen-duc) et certains serpents sont ses principaux prédateurs.

REPRODUCTION DE LA CHAUVE-SOURIS PIPISTRELLE COMMUNE

Maturité sexuelle :

1 à 2 ans

Période de reproduction :

Août à septembre (fécondation différée)

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Gîtes à l’abris de la lumière

Portée :

1 chauve-souriceau, parfois 2 ; les chauves-souriceaux naissent nus et aveugles

Sevrage :

Une fois nés, le chauve-souriceau est allaité par la femelle qui possède 2 mamelles. Lorsque la mère s’en va chasser, d’autres femelles de la colonie prennent le relais et s’occupe du petit. 

Le petit mammifère est capable de voler au bout de 3 à 4 semaines.

Chauve-souris suspendue la tête en bas - Instinct Animal

LONGEVITE DE LA CHAUVE-SOURIS PIPISTRELLE COMMUNE

Espérance de vie :

La durée de vie de la chauve-souris pipistrelle est de 12 à 17 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’ESPECE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

La chauve-souris pipistrelle est relativement abondante sur l’ensemble du continent européen.

Cependant, les populations de ce mammifère volant diminuent depuis plusieurs décennies. Les causes principales sont l’utilisation intensive d’insecticides (qui fait disparaitre les insectes, ses proies favorites), la pollution lumineuse qui le désoriente, la dégradation de son habitat naturel, la proximité d’éoliennes dans leur environnement proche et certaines maladies.

L’espèce est protégée en France depuis un décret de 1981. Il est donc interdit de la chasser, de la capturer, de la perturber ou de dégrader son environnement.

Taille de la population :

NC

A savoir

La chauve-souris est un mammifère volant et non un oiseau. Elle ne pond pas d’oeufs mais allaite ses petits comme toutes les autres espèces de mammifères.

L’animal utilise un “sixième sens“, l’écholocation pour se repérer dans son environnement, éviter les obstacles et chasser ses proies.

La légende qui voudrait que l’animal volant se poserait sur les chevelures des femmes est totalement fausse. L’écholocation (système du sonar) est extrêmement précise chez ce mammifère et lui permet de repérer des obstacles fixes ou en mouvement à plusieurs mètres.

Photos DE LA CHAUVE-SOURIS PIPISTRELLE COMMUNE

Espèces animales similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

tristique leo ut elit. Donec libero. risus