Le zèbre de montagne : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU ZEBRE DE MONTAGNE

Le zèbre de montagne est un mammifère herbivore de la famille des équidés.

Il se différencie du zèbre de plaine par une petite poche de peau située sous l’encolure.

Son cœur, plus gros que celui du zèbre des plaines, lui permet de vivre à des altitudes élevées là où l’oxygène se fait plus rare.

Animal grégaire, son habitat est, comme son nom l’indique, la montagne, les hauts plateaux, les terrains rocailleux jusqu’à une altitude de 2000 m.

CLASSIFICATION DU ZEBRE DE MONTAGNE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Périssodactyle
  • Famille : Equidé
  • Genre : Equus
  • Espèce : zebra
  • Nom latin : Equus zebra
zebre de montagne, animal, mammifere herbivore, equide d'afrique

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU ZEBRE DE MONTAGNE

Taille du zèbre de montagne :

2 à 2,20 m

Hauteur au garrot :

1,25 m

Poids du zèbre de montagne :

250 à 300 kg

Vitesse de pointe :

60 km/h

Couleur du pelage :

Rayures de couleur noire et blanche appelées zébrures

Cri / bruit du zèbre de montagne :

Le hennissement ; le zèbre de montagne henni

HABITAT ET ALIMENTATION DU ZEBRE DE MONTAGNE

Répartition géographique :

Ethiopie, Somalie, Sud de l’Angola, Namibie, Afrique du Sud

Lieu de vie du zèbre de montagne :

Le zèbre de montagne, comme son nom l’indique, vit en montagne, dans les zones accidentées, sur les hauts plateaux et les terrains rocailleux.

Il peut vivre en altitude jusqu’à 2000 m.

Régime alimentaire :

Herbivore

Type de nourriture :

Le zèbre de montagne mange de l’herbe, des graminées, des jeunes pousses, des feuilles, des écorces, des bourgeons.

Il vit de préférence à proximité d’un point d’eau bien qu’il puisse passer plusieurs jours sans boire.

STRUCTURE SOCIALE DU ZEBRE DE MONTAGNE

Vie sociale :

Animal grégaire, le zèbre de montagne vit en harde composée d’un étalon, de plusieurs juments et des poulains. L’étalon se charge de la protection de la famille. Dans ses déplacements, la harde est guidée par une jument. Il existe également une hiérarchie entre les juments au sein du clan.

Au bout de 2 ans, les poulains mâles, devenus des étalons quittent la harde pour aller former un nouveau clan.

Le zèbre de montagne est un animal sociable et il lui arrive fréquemment de paitre avec des animaux d’espèces différentes comme les antilopes.

Prédateurs :

Le zèbre de montagne utilise son ouïe fine, sa vue et son odorat très développé pour repérer d’éventuels prédateurs. En cas d’attaque, il fuit et ses sabots larges et puissants lui permettent de se déplacer facilement dans un environnement rocailleux.

Il peut se défendre en donnant de violents coups de sabots pouvant fracasser la mâchoire d’un lion ou d’une hyène.

Nom de la femelle :

La zebresse, la zebrette, la jument ou la zebrelle

Nom du bébé / petit :

Le poulain, le zèbreau

REPRODUCTION DU ZEBRE DE MONTAGNE

Maturité sexuelle :

2 et 4 ans

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu toute l’année

Gestation :

1 an

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Endroits escarpés

Portée :

1 petit zèbreau

Sevrage :

1 an environ, mais le petit zèbreau est capable de brouter de l’herbe à partir de 1 mois

LONGEVITE DU ZEBRE DE MONTAGNE

Espérance de vie :

L’espérance de vie du zèbre de montagne est de 20 à 25 ans à l’état sauvage et jusqu’à 30 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU ZEBRE DE MONTAGNE

Statut de conservation IUCN :

Vulnérable (VU)

Mesures de protection :

Le zèbre de montagne est une espèce vulnérable.

Il était une espèce abondante autrefois, mais la chasse intensive et la concurrence avec le bétail ont décimé sa population en grande partie.

Il est depuis protégé et on le retrouve principalement dans des réserves (Réserve du Cap).

Taille de la population :

NC

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665