Ornithologue – Fiche métier pour comprendre l’ornithologie

Définition de l’ornithologie et du métier d’ornithologue ?

L’ornithologie se définie comme étant l’étude des oiseaux. Ornithologue est un terme aussi bien employé pour les amateurs que pour les professionnels. Il s’agit là avant tout d’un métier de terrain. Un ornithologue a pour rôle d’étoffer la connaissance sur les espèces d’oiseaux ainsi que sur la dynamique des populations. Comment devenir ornithologue ? Quels sont les qualités d’un bon ornithologue ? Voici quelques réponses et conseils.

L'ornithologie attire de nombreux amateurs et professionnels passionnés des oiseaux

Figure 1 : Beaucoup de passionnés d’ornithologie se retrouvent à l’occasion de sorties naturalistes pour observer les oiseaux

Quelles sont les missions d’un ornithologue ?

Les facettes de l’ornithologue sont multiples. Le terrain occupe une grande partie de son quotidien. Il est souvent amené à être en extérieur pour ses missions qui peuvent prendre différentes formes :

  • Surveillance
  • Inventaire
  • Capture
  • Aménagement en faveur de l’avifaune (plantation de haies, plantation d’arbres, poses de nichoirs, pose de plateformes, aménagement de zones favorables)
  • Soins aux oiseaux sauvages dans des centres spécialisés dans les soins à la faune sauvage ou encore des parcs zoologiques
  • Tourisme
  • Animation / sensibilisation / médiation auprès du grand public
  • Expertise naturaliste dans le cadre de projet d’aménagement (création d’un parc éolien ou photovoltaïque, restauration de milieux, création de routes, divers travaux…)

Les missions sont donc très variées et le travail ne sera pas le même selon la structure et le secteur (privé ou public) choisis.

Un ornithologue se doit d’être un vrai couteau suisse. En effet, on peut le retrouver aussi bien sur le terrain, qu’au bureau pour la rédaction de rapports basés sur ces observations, mais aussi devant un public pour la présentation de ses résultats.

Le travail peut s’effectuer seul ou en équipe.

Les missions de l'ornithologue - fiche métier

Figure 3 : Le baguage constitue un des meilleurs outils existants permettant aux ornithologues d’étudier les voies migratoires, les zones d’hivernage et de nidification des oiseaux

Quels sont les interlocuteurs ?

Les interlocuteurs sont aussi divers et variés que les missions (services de l’Etat, communauté de communes, comité scientifique, particuliers, professionnels…). Aussi il est primordial de savoir adapter son discours en fonction de qui l’on a en face de soi.

Quels sont les qualités requises pour être ornithologue ?

Un bon ornithologue doit avant tout avoir de bons yeux et une bonne ouïe pour repérer et entendre les oiseaux. Il doit faire preuve de sérieux et d’une grande autonomie puisque le travail sur le terrain s’effectue généralement seul. L’observation des oiseaux se fait la plupart du temps au lever du jour, il ne faut donc pas avoir peur de se lever aux aurores lorsque cela est nécessaire.

Les exigences dépendront ensuite du poste que vous occupez. En effet, le profil recherché ne sera pas le même que vous travailliez pour une association, un bureau d’étude, un laboratoire de recherche, un parc zoologique ou bien une agence de voyage.

L'ornithologue étudie les oiseaux sur le terrain

Figure 2 : L’ornithologue étudie les oiseaux sur le terrain et participe à l’approfondissement des connaissances sur les espèces qu’il étudie

Les formations pour devenir ornithologue

Il faudra tout d’abord vous diriger vers un Bac à visée scientifique, Bac STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant), Bac S

Plusieurs voies permettent d’accéder à ce métier :

  • BTS GPN Gestion et protection de la nature (Bac +2)
  • Licence professionnelle de biologie / écologie (Bac +3)
  • Master en Biologie ou Ecologie (Bac +5)
  • Doctorat (Bac +8)

Un BTS et une licence professionnelle conduiront plutôt vers un poste d’assistant de terrain dont les missions s’effectueront essentiellement sur le terrain (inventaires de terrains, pose de matériels, analyse de photos…)

Un Master conduira vers un poste de chargé d’étude ou de chargé de mission dont le travail consistera à effectuer des relevés de terrain dans le but de produire des rapports scientifiques avec une part administrative plus importante pour le chargé de mission. Par la suite, un poste de chargé de mission pourra évoluer vers un poste de chargé de projet.

Un Doctorat, quant à lui, conduira vers un poste de chercheur en ornithologie.

Le salaire d’un ornithologue

Le salaire de base débute à 1700 euros brut mensuel

Le salaire dépendra de la structure dans laquelle vous serez amenés à travailler ainsi que de votre poste. Un chargé d’étude gagnera moins qu’un chargé de mission par exemple. De même, travailler en bureau d’étude (secteur privé) sera mieux payé que travailler pour une association (secteur public) mais les missions pourront être très différentes.

Conseils si vous souhaitez devenir ornithologue

Le plus important dans ce domaine est de se faire un réseau. N’hésitez pas à frapper à la porte des associations, bureaux d’études, centre de recherches… Multipliez vos expériences de bénévolats, participez à des évènements divers et variés (rencontres naturalistes, salons, festivals photos, sorties naturalistes, conférences…). Vous faire connaître est votre meilleur atout. On donnera toujours sa chance à quelqu’un qui en veut et qui est motivé.

Voici une liste non exhaustive de quelques structures auprès desquelles vous pouvez vous renseigner :

Secteur public

La LPO (Ligue pour la protection des oiseaux)

La FNE (France Nature Environnement)

Picardie Nature

ALEPE (Association Lozérienne pour l’Etude et la Protection de l’Environnement)

Les CPIE (Centres permanents d’initiatives pour l’environnement)

ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages)

ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage)

Les Réserves naturelles

Les CREN (Conservatoires régional d’Espaces Naturels)

Parcs naturels régionaux

MNHN (Museum National d’Histoire Naturelle)

Secteur privé

CNRS (Centre national de la recherche scientifique)

INRA (Institut nationale de la recherche agronomique)

Ecosphère

Eco stratégie

Biotope

Althis

Calidris

Naturalia

Envol environnement

Auddicé environnement

Auteur : Louise Jullien

Photos : Jean-Sébastien Guénette ; Roger Le Guen

GUIDES ET CONSEILS AUTOUR DE L’ORNITHOLOGIE

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

sed eget Lorem elit. porta. id vel, Aliquam at odio adipiscing Phasellus