Le roitelet huppé : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU roitelet huppé

Le roitelet huppé est une espèce d’oiseau appartenant à l’ordre des passériformes (passereaux) et à la famille des régulidés.

Il est considéré comme l’un des plus petits oiseaux d’Europe.

Il vit en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Asie.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Passériforme
  • Famille : Régulidé
  • Genre : Regulus
  • Espèce : regulus
  • Nom latin : Regulus regulus
roitelet huppé - oiseau à crête jaune - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU roitelet huppé

Taille :

8,5 à 9,5 cm

Poids :

5 à 7 g

Caractéristiques du corps :

Corps rondelet, grosse tête, bec court, ailes large et arrondies

Caractéristiques du vol :

Vol sur place lorsqu’il se nourrit ; vol ondulant sur de longues distances

Couleur du plumage :

Plumage général jaune et vert ; crête (huppe) tricolore : une bande jaune-orange et 2 bandes noires, parties supérieures vert-olives, parties inférieures beige à chamois clair, barres alaires blanches sur les ailes

La couleur du plumage diffère selon l’âge, le sexe et la région du monde où vit l’oiseau.

Cri / bruit / chant du roitelet huppé :

Cris aigus et haut-perchés ; sorte de gazouillis à peine audibles

HABITAT ET ALIMENTATION DU roitelet huppé

Répartition géographique :

Europe, Moyen-Orient, Asie, Afrique du Nord

Lieu de vie :

Le roitelet huppé vit dans les milieux boisés, les forêts de conifères et les forêts mixtes.

Il est possible de l’apercevoir dans les parcs et jardins si ceux-ci sont boisés et relativement touffus.

Régime alimentaire :

Insectivore, granivore

Type de nourriture :

Le roitelet huppé mange principalement des invertébrés (insectes, araignées, mouches, larves).

Il se nourrit parfois de graines trouvées au sol.

Les roitelets huppés viennent rarement picorer dans les mangeoires.

STRUCTURE SOCIALE DU roitelet huppé

Vie sociale :

Le roitelet huppé est un oiseau migrateur partiel. Seules les populations des régions les plus au Nord de son aire de répartition migrent vers le Sud pour y passer l’hiver. 

Oiseau très actif, il passe la majeur partie de ses journées à la quête de nourriture.

Technique de chasse :

Les roitelets huppés chassent souvent en pratiquant le vol stationnaire, à la recherche d’invertébrés cachés derrière l’écorce des arbres.

Prédateurs :

Les chats domestiques et certains rapaces sont ses principaux prédateurs.

REPRODUCTION DU roitelet huppé

Période de nidification :

Printemps – été (avril à juillet)

Lieu de ponte / nid / naissance :

Nidification arboricole. Nid suspendu en haut d’un arbre (conifère de préférence).

Le nid est construit à l’aide de mousse, de lichens et de toiles d’araignées. Le fond est tapissé de plumes et de poils.

Nombre de couvées annuelles :

1 à 2 couvées par an

Nombre d’oeufs par ponte :

7 à 12 oeufs par couvée

Durée de l’incubation / couvaison :

14 à 16 jours

Sevrage :

Les petits poussins sont nidicoles. La becquée est proposée par les 2 adultes. L’envol des petits se fait au bout de 2 à 3 semaines. Ils seront encore nourris par leurs parents pendant 2 semaines environ.

Roitelet huppé cherche sa nourriture - oiseau vert et jaune - Instinct Animal

LONGEVITE DU roitelet huppé

Espérance de vie :

L’espérance de vie du roitelet huppé est de 5 à 7 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le roitelet huppé n’est pas une espèce menacée.

Il reste vulnérable aux hivers longs et froids, pendant lesquels de nombreux individus ne survivent pas.

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Le roitelet huppé est l’un des plus petits oiseaux d’Europe.

PHOTOS DU roitelet huppé

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

ut sed amet, id consequat. ut et, ipsum massa leo