La mésange charbonnière : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE de la mésange charbonnière

La mésange charbonnière est une espèce d’oiseau appartenant à l’ordre des passériformes (passereaux) et à la famille des paridés.

Elle vit en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Centrale, ainsi que dans le Nord de l’Afrique.

Elle est la plus grande des mésanges et la plus répandue sur le continent européen.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Passériforme
  • Famille : Paridé
  • Genre : Parus
  • Espèce : major
  • Nom latin : Parus major
Mésange charbonnière mâle sur une branche - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES de la mésange charbonnière

Taille :

13 à 15 cm

Envergure :

Envergure de 23 à 26 cm les ailes déployées

Poids :

15 à 22 g selon les régions

Caractéristiques du corps :

Taille moyenne, bec pointu, longue queue

Caractéristiques du vol :

Vol court, rapide et ondulant

Couleur du plumage :

Calotte (tête) noire, joues blanches, la nuque et le dos sont verdâtres, ailes bleu-grises, abdomen jaune avec une large bande noire qui le traverse (bande plus fine et interrompue chez la femelle), queue grise foncé

La couleur du plumage du juvénile est plus terne que chez l’adulte.

Cri / bruit / chant :

Cri et chant avec de nombreuses variations ; le plus commun est une sorte de tsi-tsi-tsi-du.

On dit que la mésange charbonnière zinzinulle.

Parfois, son cri est proche de celui du pinson des arbres.

HABITAT ET ALIMENTATION de la mésange charbonnière

Répartition géographique :

Europe, Moyen-Orient, Asie Centrale, Afrique du Nord

Lieu de vie :

La mésange charbonnière vit dans les milieux forestiers et boisés, les forêts, les lisières, les haies, les bocages, les vergers, les prairies.

On la retrouve également dans les parcs et les jardins des villes.

Régime alimentaire :

Omnivore (insectivore, granivore et frugivore)

Type de nourriture :

La mésange charbonnière adapte son régime alimentaire selon la saison.

Au printemps et été, elle mange principalement des insectes et des araignées.

En automne et en hiver, elle mange plutôt des graines (tournesol) et des fruits.

En hiver, la mésange charbonnière est coutumière des mangeoires où elle vient se nourrir des graines qui y sont déposées.

STRUCTURE SOCIALE de la mésange charbonnière

Vie sociale :

La mésange charbonnière est un oiseau sédentaire.

Oiseau grégaire et sociable, on l’aperçoit souvent en compagnie de congénères et parfois même avec d’autres espèces de mésanges ou d’autres passereaux.

Lors de la période de reproduction, les mâles deviennent plus agressifs et défendent ardemment leur territoire face aux intrus.

Peu farouche, elle cohabite facilement avec l’homme et est une visiteuse régulière des jardins.

Technique de chasse :

Les mésanges charbonnières chassent aussi bien au sol que dans les arbres. Il est ainsi courant de les voir sautiller au sol ou voler d’arbres en arbres en quête de nourriture.

Prédateurs :

Les chats domestiques et certains rapaces sont ses principaux prédateurs.

REPRODUCTION de la mésange charbonnière

Période de nidification :

Printemps (avril à juillet)

Lieu de ponte / nid / naissance :

Nidification cavernicole ; le nid est placé dans le trou d’un tronc d’arbre, dans la cavité d’un mur ou dans un creux au milieu de rochers. Elle peut nicher également dans des boites aux lettres ou tout simplement dans des nichoirs

Le nid est construit par la femelle à l’aide de végétaux (mousse, feuilles, brindilles) et est tapissé de plumes et de poils.

Nombre de couvées annuelles :

1 à 2 couvées par an

Nombre d’oeufs par ponte :

5 à 12 oeufs par couvée

Durée de l’incubation / couvaison :

13 à 15 jours ; seule la femelle couve les oeufs

Sevrage :

Les petits poussins sont nidicoles. La becquée est assurée par les 2 parents. L’envol des petits se fait au bout de 3 semaines. Les juvéniles seront encore nourris par leurs parents pendant 2 à 3 semaines supplémentaires.

Mésange charbonnière femelle et son poussin, becquée - Instinct Animal

LONGEVITE de la mésange charbonnière

Espérance de vie :

L’espérance de vie de la mésange charbonnière est de 12 à 15 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

La mésange charbonnière n’est pas une espèce menacée en France. 

Elle est très présente dans notre environnement et s’adapte très bien à tous les milieux naturels et urbains.

L’espèce est protégée en France sur tout le territoire. A ce titre, il est donc interdit de la chasser, la tuer ou la capturer. Il est également interdit de détruire les nids ou les oeufs.

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

La mésange charbonnière est utilisée par les arboriculteurs et les jardiniers en agriculture biologique. En effet, sa présence dans un environnement limite la prolifération des chenilles, des vers ou des pucerons et permet d’éviter l’utilisation de pesticides.

Monogame, le couple est fidèle tout au long de la vie.

PHOTOS de la mésange charbonnière

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

ipsum venenatis ut quis, tristique Donec at commodo ultricies lectus id,