Le gnou bleu : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU GNOU BLEU

Le gnou bleu d’Afrique ou gnou à queue noire est un mammifère herbivore de la famille des bovidés.

Le gnou bleu vit en Afrique de l’Est, du Sud ainsi qu’en Afrique Australe.

Ce grand ruminant, est un animal grégaire vivant en troupeaux de plusieurs dizaines de milliers d’individus.

Très endurant et résistant, le gnou bleu effectue chaque année plusieurs migrations à la recherche de nourriture en fonction de la saison des pluies.

CLASSIFICATION DU GNOU BLEU

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Artiodactyle ruminant
  • Famille : Bovidé alcelaphinés
  • Genre : Connochaetes
  • Espèce : taurinus
  • Nom latin : Connochaetes taurinus
gnou bleu a queue noire, animal, bovidé, mammifere herbivore d'afrique

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU GNOU BLEU

Taille du gnou bleu :

1,80 à 2,40 m

Hauteur au garrot :

1,15 à 1,45m

Poids du gnou bleu :

120 à 220 kg pour les femelles et de 170 à 270 kg pour les mâles

Longueur de la queue :

70 à 100 cm

Vitesse de pointe :

65 km/h en moyenne et jusqu’à 90 km/h en vitesse de pointe

Longueur des cornes :

Les cornes mesurent jusqu’à 80 cm

Couleur du pelage :

Gris foncé avec un reflet bleu

Cri / bruit du gnou bleu :

Le meuglement ; le gnou bleu meugle

HABITAT ET ALIMENTATION DU GNOU BLEU

Répartition géographique :

Afrique de l’Est, Afrique Australe et Afrique du Sud (Afrique du Sud, Malawi, Botswana, Kenya, Mozambique, Namibie, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe)

Lieu de vie du gnou bleu :

Le gnou bleu vit dans la savane, les plaines herbeuses et les forêts claires.

Régime alimentaire :

Herbivore, ruminant

Type de nourriture :

Le gnou bleu mange des graminées, de l’avoine sauvage, des plantes grasses, des melons sauvages, des feuilles d’arbustes.

Le gnou bleu est dépendant d’un point d’eau même s’il peut passer plusieurs jours sans boire.

STRUCTURE SOCIALE DU GNOU BLEU

Vie sociale :

Le gnou bleu est un animal grégaire qui se déplace en troupeau de plusieurs centaines à milliers d’individus.

Le troupeau migre au fil des saisons à la recherche de nourriture et de pâturages verts en fonction de la saison des pluies. Ces migrations annuelles sont impressionnantes et peuvent s’étendre sur plusieurs milliers de km.

Le gnou bleu est un animal bruyant et qui exprime facilement ses émotions.

Lors de la période de reproduction, des combats peuvent survenir entre mâles pour la constitution d’un harem.

Prédateurs :

Le lion est le principal prédateur du gnou bleu adulte. Il est responsable de près de 90% des gnous tués chaque année. Cela représente la moitié de sa nourriture environ.

Les autres prédateurs sont la hyène, le guépard, le léopard et le lycaon mais ils ne s’attaquent qu’aux jeunes et nouveau-nés.

Le crocodile du Nil est également un prédateur dangereux des gnous autour des rivières notamment lors des grandes migrations.

Le comportement grégaire du gnou bleu et son regroupement en troupeau rend difficile pour les prédateurs de se faufiler et d’isoler une proie.

Nom de la femelle du gnou bleu :

La maroufle

Nom du bébé / petit du gnou bleu :

Le gaou ou le veau

REPRODUCTION DU GNOU BLEU

Maturité sexuelle :

15 à 18 mois

Période de reproduction du gnou bleu :

La saison des amours a lieu d’avril à mai

Gestation :

8 mois

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Hautes herbes, le gnou bleu est une espèce nidifuge

Portée :

1 seul petit veau

Poids des petits veaux :

15 à 20 kg à la naissance

Sevrage :

1 an

bebe gnou bleu a queue noire, jeune bovidé, mammifere herbivore d'afrique

LONGEVITE DU GNOU BLEU

Espérance de vie :

L’espérance de vie du gnou bleu est de 10 à 15 ans à l’état sauvage et jusqu’à 25 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU GNOU BLEU

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC

Taille de la population :

NC

Photos du gnou bleu

Espèces animales similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665