Tortue luth : description et comportement du reptile

DESCRIPTION GENERALE DE LA TORTUE LUTH

La tortue luth, appelée également la tortue à dos de cuir, est une espèce de tortue marine appartenant à la classe des reptiles et à la famille des dermochelyidés.

Elle est la plus grande de toutes les espèces de tortues.

Elle vit dans tous les océans de la planète mais est en voie de disparition.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé
  • Classe : Reptile
  • Ordre : Testudines
  • Famille : Dermochelyidé
  • Genre : Dermochelys
  • Espèce : coriacea
  • Nom latin : Dermochelys coriacea
Tortue luth, reptile marin en danger de disparition - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE LA TORTUE LUTH

Taille :

150 à 200 cm

Poids :

400 à 700 kg

Record de poids :

Plusieurs spécimens découverts dépassaient les 900 kg

Caractéristiques du corps :

Aspect massif, grande tête non rétractable, museau fin, bec triangulaire tranchant, cou large, longues nageoires (palettes natatoires ou rames) dépourvues de griffes, grande carapace épaisse sur la partie dorsale

Caractéristiques de la carapace :

L’épaisse carapace, formée de 7 carènes (crêtes ondulées) longitudinales en forme de coque de bateau, est composée d’une mosaïque de petits osselets en forme d’étoiles imbriquées dans un tissu adipeux et cartilagineux.

La carapace n’est pas attachée directement au corps mais séparée de celui-ci par une couche adipeuse.

La tortue luth ne peut pas se rétracter à l’intérieur de sa carapace.

Epaisseur de la carapace :

4 cm

Temps en apnée :

Jusqu’à 1h lors des plongées en profondeur

Couleur du corps / carapace :

Peau de couleur bleu foncé, tachetée de points blancs, partie ventrale (le plastron) blanche à rose pâle

L’aspect de la peau donne l’impression de ressembler à du cuir.

HABITAT ET ALIMENTATION DE LA TORTUE LUTH

Répartition géographique :

Tous les océans du globe

Lieu de vie :

La tortue luth vit dans la mer, aussi bien en surface qu’en profondeur.

Des scientifiques ont remarqué que certains spécimens pouvaient descendre à plus de 1000 m de profondeur.

Elle ne fréquente la terre ferme (plages) que pour pondre ses oeufs dans le sable.

Régime alimentaire :

Carnivore

Type de nourriture :

La tortue luth mange des méduses principalement.

Elle se nourrit également de différentes espèces de poissons, de mollusques, de calmars, de crustacés, d’oursins, d’éponges.

Occasionnellement, le reptile aquatique mange des végétaux (algues, herbes marines).

STRUCTURE SOCIALE DU REPTILE MARIN

Vie sociale :

La structure sociale est très peu connue chez ce reptile marin. En effet, sa rareté et la difficulté de l’observer en eau profonde complique la tache des scientifiques. Cependant, il est probable que le reptile marin soit solitaire et peu sociable.

La tortue luth est un animal migrateur. Elle parcourt chaque année des milliers de km entre les sites de nourrissage et les sites de ponte. Généralement, elle se nourrit dans les eaux froides et pond ses oeufs sur les côtes tropicales.

Les tortues luth ne possèdent pas de dents. Elles utilisent leur bec tranchant pour déchiqueter leurs proies (méduses). Le sel marin ingéré en même temps que la proie est évacué grâce à des glandes situées au niveau des yeux.

Prédateurs :

L’orque et certaines espèces de requins (requin blanc, requin bouledogue, requin tigre) sont les principaux prédateurs chez les adultes.

Les jeunes sont très vulnérables une fois les oeufs éclos. En tentant de rejoindre la mer, les petites tortues luth sont chassées par un grand nombre de prédateurs comme des oiseaux (urubu noir), des caïmans, des crabes, des mammifères (jaguar, ocelotcoati).

Une grande étape est réalisée pour celles qui parviendront à rejoindre la mer en vie. Mais le danger persiste puisqu’elles deviennent alors la proie de pieuvres, de poissons ou de requins.

REPRODUCTION DE LA TORTUE LUTH

Maturité sexuelle :

15 à 20 ans

Période de reproduction :

Tout au long de l’année, selon l’hémisphère où elle se trouve

Lieu de ponte / nid :

La ponte a lieu sur une plage, la nuit, à marée haute.

La femelle creuse un trou dans le sable, dépose ses oeufs, rebouche le trou puis retourne à l’eau.

Plusieurs dizaines d’oeufs sont déposés à chaque ponte.

Incubation :

60 à 70 jours ; la température du nid déterminera le sexe des futurs individus.

Taille des bébés tortues :

6 à 7 cm

Une tortue luth en train de pondre ses oeufs dans un trou dans le sable

LONGEVITE DE LA TORTUE LUTH

Espérance de vie :

La durée de vie du reptile marin est de 50 ans environ à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU REPTILE

Statut de conservation IUCN :

Vulnérable (VU)

Mesures de protection :

La tortue luth est classée comme vulnérable au niveau de sa population globale. En revanche, certaines populations (Pacifique Ouest, Océan Indien) sont quant à elles classées en danger critique d’extinction.

Le braconnage, les accidents de pêche (mort par noyade dans les filets), la pollution des mers et des océans (ingestion de matières plastiques) et la dégradation des littoraux (lieux de ponte) sont les principales menaces qui pèsent sur le reptile marin.

L’espèce est protégée au niveau mondial et est inscrite à l’Annexe I de la CITES.

Taille de la population :

100 000 individus vivant à l’état sauvage environ

A SAVOIR

La tortue luth est incapable de nager à reculons. C’est d’ailleurs pour cette raison que lorsqu’elle se trouve piégée dans un filet de pêche, il lui devient très difficile de s’en sortir, ne sachant pas reculer.

Elle ne peut pas se rétracter à l’intérieur de sa carapace comme peuvent le faire d’autres espèces.

L’animal supporte pas la vie en captivité. Toutes les tentatives d’élevage dans des aquariums ont échouées.

PHOTOS DE LA TORTUE LUTH

Espèces animales similaires

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

commodo Donec mattis Lorem leo amet, commodo velit, libero. consectetur Sed