Tortue d’Hermann : description et comportement du reptile terrestre

DESCRIPTION GENERALE DE LA TORTUE D’HERMANN

La tortue d’Hermann, appelée également la tortue des Maures, est une espèce de tortue de terre appartenant à la classe des reptiles et à la famille des testudinidés.

Elle est la seule espèce de tortue terrestre présente en France.

Il existe 2 sous-espèces, une occidentale qui vit dans les pays d’Europe de l’Ouest (France, Italie, Espagne) et une orientale qui vit dans les pays d’Europe de l’Est (Croatie, Bosnie, Albanie, Grèce, Turquie…).

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Reptile
  • Ordre : Testudines
  • Famille : Testudinidé
  • Genre : Testudo
  • Espèce : hermanni
  • Nom latin : Testudo hermanni
Tortue d'Hermann, tortue de terre, reptile en danger de disparition - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE LA TORTUE D’HERMANN

Taille :

15 à 30 cm ; la sous-espèce occidentale est plus petite que la sous-espèce orientale

Dimorphisme sexuel : la femelle est plus grande que le mâle

Poids :

1 à 4 kg selon les sous-espèces

Caractéristiques du corps :

Petite taille, tête petite, allongée et recouverte d’écailles, carapace arrondie de forme ovale, membres pourvus de 5 griffes, queue longue et épaisse chez le mâle, éperon corné à l’extrémité de la queue

Couleur du corps / carapace :

Carapace de couleur jaune parsemée de taches sombres à noires, tête de couleur vert foncé, yeux noirs


HABITAT ET ALIMENTATION DE LA TORTUE D’HERMANN

Répartition géographique :

Europe de l’Ouest (Italie, France, Corse, Espagne) pour la sous-espèce occidentale et Europe de l’Est (Croatie, Albanie, Bosnie, Grèce, Turquie) pour la sous-espèce orientale

Lieu de vie :

La tortue d’Hermann vit dans des milieux semi-ouverts du contour méditerranéen. Elle vit dans les garrigues, les landes, les maquis, les friches, les forêts claires.

Elle évite les terres agricoles nues.

Elle apprécie la proximité de points d’eau sur son territoire.

Le reptile terrestre évolue jusqu’à 700 m d’altitude.

Régime alimentaire :

Herbivore

Type de nourriture :

La tortue d’Hermann mange des végétaux divers (feuilles, fleurs, fruits).

Elle se nourrit parfois de vers de terre, d’escargots.

STRUCTURE SOCIALE DU REPTILE TERRESTRE

Vie sociale :

Le reptile est solitaire. Les rencontres entre congénères ont lieu seulement lors de la période de reproduction.

Les tortues de terre sont des animaux à sang froid et régulent leur température corporelle (idéale entre 25 et 30°C) en fonction de la température ambiante. Ainsi, elles sont plutôt actives le matin et le soir et se reposent à l’ombre et au frais lors des heures les plus chaudes de la journée.

Sédentaires, les tortues d’Hermann sont attachées à leur territoire. Malgré de longs déplacements pendant la journée en quête de nourriture, elles reviennent toujours vers leur domaine vital.

Hivernation :

En hiver, la tortue de terre hiverne quelques mois (de novembre à mars) et passe la saison froide dans un gîte, le plus souvent un trou dans le sol situé sous un buisson ou sous des feuilles mortes.

Pendant l’hivernation, le reptile ne dort pas mais son corps se retrouve dans une forme de léthargie et les battements de son coeur ralentissent.

Prédateurs :

Les oeufs et les jeunes bébés sont les plus vulnérables. Parmi ses principaux prédateurs, on retrouve le chien domestique, la fouine, le blaireau, le renard et le sanglier.

En cas de danger, elle se rétracte à l’intérieur de sa carapace et attend la fuite de son prédateur. La forme ovale de sa carapace la rend très difficile à fracturer, y compris pour les plus grands prédateurs.


REPRODUCTION DE LA TORTUE D’HERMANN

Maturité sexuelle :

10 à 12 ans

Période de reproduction :

Printemps – été

La femelle a la capacité de stocker les spermatozoïdes issus d’un accouplement précédent pendant plusieurs années. Elle peut ainsi féconder et pondre des oeufs sans avoir à rencontrer un mâle.

Lieu de ponte / nid :

Trou dans le sol

Nombre d’oeufs par ponte :

1 à 5 oeufs ; 1 à 3 couvées par an

Incubation :

80 à 90 jours ;

La température de l’incubation déterminera le sexe des futurs reptiles :

  • Entre 28 et 30°C : 100 % de mâles
  • Entre 30 et 32°C : 50 % de mâles et 50 % de femelles
  • Au-dessus de 32°C : 100 % de femelles
Une tortue d'Hermann pond ses oeufs dans un trou dans le sol - Instinct Animal

LONGEVITE DE LA TORTUE D’HERMANN

Espérance de vie :

La durée de vie de la tortue terrestre est de 50 à 60 ans à l’état sauvage et jusqu’à 80 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE LA TORTUE DE TERRE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (NT)

Mesures de protection :

Bien que classée par l’IUCN dans la catégorie “Préoccupation mineure“, certaines sous-espèces de la tortue d’Hermann sont menacées de disparition dans certaines régions.

Le braconnage, la fragmentation de son territoire, les accidents agricoles (débroussaillage, écrasement par les engins agricoles) et les feux de forêts sont les principales menaces qui pèsent sur le reptile.

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Elle est considérée comme le plus ancien reptile vivant en France.

Elle est souvent vendue comme animal de compagnie. Malgré un prix élevé, certains particuliers apprécient la présence de ce reptile dans un enclos dans leur jardin ou dans un terrarium.

LA TORTUE D’HERMANN DANS LES ZOOS ET PARCS ANIMALIERS

Les zoos de France où voir le reptile :

PHOTOS DE LA TORTUE D’HERMANN

Espèces animales similaires

Photos : stanze ; Katya ; caruba ; Red Rose Exile

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter


Curabitur amet, odio Praesent quis consectetur nunc efficitur. elementum elit. at accumsan