Pélican blanc : description et comportement de l’oiseau

DESCRIPTION GENERALE DU pélican blanc

Le pélican blanc est une espèce d’oiseau aquatique appartenant à l’ordre des pélécaniformes et à la famille des pélécanidés.

Il est considéré comme l’un des oiseaux les plus lourds à pouvoir voler.

L’oiseau vit en Afrique subsaharienne, au Moyen-Orient, en Asie Centrale ainsi que dans le Sud-Est de l’Europe.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’OISEAU

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Pélécaniforme
  • Famille : Pélécanidé
  • Genre : Pelecanus
  • Espèce : onocrotalus
  • Nom latin : Pelecanus onocrotalus
Pélican blanc, oiseau à grande poche sous le bec - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU pélican blanc

Taille :

145 à 175 cm

Envergure :

270 à 360 cm les ailes déployées

Poids :

9 à 11 kg

Caractéristiques du corps :

Silhouette imposante, long cou, long bec large et plat, poche de peau sous le bec (sac gulaire), ailes longues et larges, pattes courtes, puissantes et palmées, huppe derrière la tête chez le mâle

Caractéristiques de la poche de peau sous le bec (sac gulaire) :

La poche de peau située sous le bec est utilisée par l’oiseau comme une épuisette lors de la pêche. Elle est également un véritable garde-manger et lui permet de stocker jusqu’à 4 kg de poissons lors de la pêche et de pouvoir ainsi les manger plus tard.

Avec un volume pouvant atteindre les 13 litres chez l’adulte, le sac gulaire touche pratiquement le sol lorsqu’il est rempli d’eau et de poissons.

Cette poche a également une fonction de régulateur de la température corporelle en cas de forte chaleur, à la manière des oreilles chez les éléphants.

Taille du bec :

Jusqu’à 45 cm chez le mâle adulte

Caractéristiques du vol :

Vol lent avec battements d’ailes amples et puissants. L’oiseau pratique souvent le vol plané

Le cou est replié pendant le vol à l’instar du héron ou du marabout d’Afrique.

Vol très gracieux et rapide qui peut atteindre les 55 km/h.

Lors des longs vols en colonie, les oiseaux volent en V et de manière synchronisée.

Couleur du plumage :

Plumage général blanc ; poche jaune sous le bec, quelques plumes noires sur et sous les ailes, bec gris à orange ou rosâtre, pattes rosâtres à oranges, yeux noirs

Cri / bruit / chant :

Oiseau relativement silencieux ; quelques grognements rauques ou croassements lorsqu’il se trouve en colonie.

HABITAT ET ALIMENTATION DU pélican blanc

Répartition géographique :

Afrique subsaharienne, Moyen-Orient, Asie Centrale, Sud-Est de l’Europe (Grèce)

Lieu de vie :

Le pélican blanc vit aux abords des milieux aquatiques et humides, les lacs peu profonds, les marais, les roselières, les estuaires, les lagunes côtières.

Régime alimentaire :

Piscivore

Type de nourriture :

Le pélican blanc mange différentes espèces de poissons qu’il attrape avec son long bec et qu’il stocke dans son sac gulaire, grande poche de peau située sous son bec et pouvant contenir jusqu’à 4 kg de poissons.

Vorace, l’oiseau consomme en moyenne entre 1 et 1,5 kg de poissons chaque jour.

STRUCTURE SOCIALE DES pélicans blancs

Vie sociale :

Le pélican blanc est un oiseau grégaire. Il vit en colonie composée de quelques dizaines d’individus à plusieurs milliers.

Migrateurs partiels, seules les populations les plus au Nord de l’aire de répartition migrent vers l’Afrique ou le Sud-Est de l’Asie pour y passer l’hiver. Lors de ces longues migrations, les pélicans blancs volent en V, par milliers et peuvent parcourir jusqu’à 500 km/jour.

Oiseau diurne, il passe ses journées à pêcher afin de combler ses dépenses en énergie.

Lors des phases de repos, les pélicans blancs se toilettent et lustrent leur plumage afin qu’il garde son imperméabilité.

Les couples sont monogames et unis pour la vie.

Technique de pêche :

Les pélicans blancs pêchent en groupe. Plusieurs individus disposés côte à côte en arc de cercle nagent vers le rivage en battant des ailes afin de regrouper les poissons au centre. Une fois les poissons encerclés, les oiseaux utilisent leur sac gulaire à la manière d’une épuisette pour attraper les proies et les stocker au fond de leur poche.

REPRODUCTION DU pélican blanc

Maturité sexuelle :

3 à 4 ans

Période de nidification :

Avril à juin

Lieu de ponte / nid / naissance :

Nid situé sur le sable, sur un rocher, au milieu de l’eau ou dans les roseaux.

Le nid est le plus souvent un simple trou garni de végétaux (brindilles).

Nombre de couvées annuelles :

1 couvée par an

Nombre d’oeufs par ponte :

1 à 3 oeufs par couvée mais le plus souvent 2 oeufs

Durée de l’incubation / couvaison :

1 mois ; le mâle et la femelle couvent les oeufs

Sevrage :

Les petits poussins sont nidicoles. La becquée est assurée par les 2 parents par régurgitation pendant les premières semaines.

Après cette période, les juvéniles quittent le nid et rejoignent des crèches qui rassemblent tous les jeunes de la colonies. Les jeunes oiseaux sont encore nourris par leurs parents qui sont les seuls à pouvoir les reconnaitre.

A l’âge de 2 à 3 mois, les jeunes quittent progressivement la crèche et prennent leur indépendance.

Pélican blanc, oiseau aquatique qui utilise son bec à la manière d'une épuisette

LONGEVITE DU pélican blanc

Espérance de vie :

Sa durée de vie est de 20 à 25 ans à l’état sauvage et jusqu’à 30 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le pélican blanc n’est pas une espèce menacée sur l’ensemble de son aire de répartition.

Cependant, dans certaines régions, l’oiseau est victime de la dégradation de son habitat naturel (disparition des plans d’eau), de la pollution des eaux et de la concurrence avec les pêcheurs.

Taille de la population :

200 000 à 300 000 individus vivant à l’état sauvage

En Europe, les populations sont faibles, à hauteur de quelques centaines de couples seulement.

A SAVOIR

Avec son poids dépassant parfois les 10 kg, le pélican blanc est l’un des oiseaux les plus lourds à pouvoir voler.

LE pélican blanc DANS LES ZOOS ET PARCS ANIMALIERS

Les zoos de France où voir l’oiseau :

PHOTOS DU pélican blanc

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

quis, sed ante. Sed felis in ultricies Aenean