La forêt Amazonienne est la plus grande forêt tropicale au monde, elle traverse 9 pays sud-américains (Brésil, Guyane française, Surinam, Guyana, Venezuela, Colombie, Équateur, Pérou et Bolivie). Elle regorge d’une diversité d’espèces animales et végétales incroyables qui sont de plus en plus menacées par la déforestation.

1 – Le jaguar, le félin roi de la jungle amazonienne

Le jaguar est le plus grand félin de d’Amérique du sud. Excellent prédateur, il s’adapte à tous les milieux, que ce soit en milieu terrestre ou aquatique. C’est un chasseur carnivore opportuniste qui se nourrit de divers animaux comme des coatis, des singes, des paresseux, des ragondins mais également des caïmans, oiseaux, serpents (anaconda géant), des tortues et des poissons.  Solitaire de nature, les jaguars ne se réunissent que lors de la période de reproduction. La femelle donne naissance entre 1 et 4 petits, ils deviendront indépendants à l’âge de 15 mois. Leur pelage tacheté leur offre un camouflage leur permettant de se fondre dans leur environnement, chaque robe étant unique à chaque individu.

Jaguar, félin carnivore d'Amazonie

Jaguar, félin carnivore d’Amazonie

 2 – Le ara rouge, le perroquet coloré

Le ara rouge est un grand perroquet très coloré, originaire des forêts tropicales humides. Vivant dans la canopée, il communique avec ses congénères avec des cris très bruyants et stridents. Ces oiseaux vivent en couple uni à vie et peuvent se réunir en groupe lorsque la nourriture est abondante à un endroit donné. Les aras mangent principalement des noix, des graines à coques qu’ils sont capables de casser avec leur bec puissant ainsi que des fleurs et feuilles.

Ara rouge, perroquet vivant dans la forêt Amazonienne

Ara rouge, perroquet vivant dans la forêt Amazonienne

3 – Le toucan toco, l’oiseau au grand bec coloré

Le toucan toco est le plus grand des 42 espèces de toucans. Il possède un énorme bec coloré incurvé (plus 20 cm de long) qui est cependant léger et fragile. Celui-ci lui permettrait d’atteindre des fruits inaccessibles en temps normal ou de saisir des petits reptiles, œufs ou insectes. Cependant, des chercheurs ont découvert que le bec du toucan avait également un rôle dans la régulation de sa température interne. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel entre les mâles et les femelles. Le mâle effectue une parade amoureuse pour séduire la femelle. Le couple va chercher une cavité d’arbre pour y installer leur nid dans lequel 2 à 4 œufs seront couvés par les deux parents.

Toucan toco, oiseau au grand bec coloré d'Amérique du Sud

Toucan toco, oiseau au grand bec coloré d’Amérique du Sud

4 – La dendrobate bleu, la grenouille venimeuse

Ces petites grenouilles colorées sont certes très belles mais font parties des animaux les plus dangereux au monde ! Leurs couleurs flamboyantes sont en fait un indicateur pour leurs prédateurs de leur toxicité, très peu d’animaux osent s’en approcher. Ce venin mortel est utilisé sur les flèches de certaines tribus d’Amazonie pour chasser leur gibier. Ces batraciens vivent au sol de la forêt tropicale et mesurent entre 2 et 7 cm. Des chercheurs ont découvert que le poison de la dendrobate bleu ne serait pas présent naturellement mais proviendrait de certains insectes à partir desquels celles-ci se nourrissent. Ce qui expliquerait pourquoi les dendrobates élevés en captivité perdent leur toxicité.

Dendrobate bleu, grenouille venimeuse au venin puissant

Dendrobate bleu, grenouille venimeuse au venin puissant

 5 – Le tamarin empereur, singe à longue barbe blanche

Les tamarins sont des petits singes dont plusieurs espèces se distinguent par leur apparence étonnante, certains d’entre eux possèdent des crêtes, des barbes ou des moustaches. Le tamarin empereur lui se fait remarquer grâce à sa longue barbe blanche et son pelage gris présents chez les mâles comme chez les femelles. Également reconnaissable à sa longue queue couleur orangé, ce petit primate vit en groupe social dans les couches intermédiaires de la forêt tropicale (entre 15 et 30 m de haut). Ils se nourrissent de baies, fruits, fleurs, nectar mais mangent également des insectes, grenouilles, lézards. La femelle donne naissance le plus souvent à des jumeaux que le père transporte lors des déplacements.

Tamarin empereur, singe à la longue barbe blanche

Tamarin empereur, singe à la longue barbe blanche

Crédits photos : Sammis Reachers ; Nickbar ; AngieToh ; zeedoo ; zoosnow ; Ellen26

ut id libero elementum mattis mi, suscipit ut ipsum et, nec neque.