Le ragondin : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU RAGONDIN

Le ragondin, appelé également le rat gondin, est un rongeur semi-aquatique herbivore appartenant à l’ordre des rodentiens (rongeurs) et à la famille des myocastoridés.

Originaire d’Amérique du Sud à l’instar du capybara, le mammifère a été introduit en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Rodentien
  • Famille : Myocastoridé
  • Genre : Myocastor
  • Espèce : coypus
  • Nom latin : Myocastor coypus
Ragondin, rongeur semi aquatique herbivore - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU RAGONDIN

Taille :

40 à 60 cm

Caractéristiques du corps :

Silhouette trapue, tête massive, museau court, longues vibrisses blanches, grandes dents oranges (incisives), oreilles petites, pattes palmées, longue queue cylindrique

Poids :

5 à 10 kg

Longueur de la queue :

 25 à 40 cm

Couleur du pelage :

Brun à brun roux sur la partie supérieure ; la partie inférieure est plus claire. Fourrure très épaisse et imperméable

Cri / bruit :

Sifflement, grognement ; il siffle, grogne

HABITAT ET ALIMENTATION DU RAGONDIN

Répartition géographique :

Originaire d’Amérique du Sud

L’espèce a été introduite en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique

Lieu de vie :

Le ragondin vit dans les zones humides, les étangs, les lacs, les rivières, les marais, les prairies humides.

Il creuse des terriers le long des berges des étangs ou des lacs avec plusieurs entrées dont une subaquatique.

Le rongeur est considéré comme un animal semi-aquatique.

Régime alimentaire :

Herbivore

Type de nourriture :

Le ragondin mange des plantes aquatiques, de l’herbe, des racines, des céréales.

Occasionnellement, le rongeur se nourrit de petits invertébrés aquatiques (écrevisses).

STRUCTURE SOCIALE DES RAGONDINS

Vie sociale :

Animal social, le rongeur vit en groupes familiaux de plusieurs individus dont des jeunes de l’année.

Essentiellement nocturnes, les ragondins se mettent en recherche de leur nourriture dès la tombée de la nuit. Ils passent la journée au fond de leur terrier à l’abris de l’Homme et des prédateurs.

Cependant, dans les endroits isolés et éloignés de la présence humaine, les rongeurs peuvent être actif durant la journée.

Excellent nageur grâce à ses pattes palmées, le ragondin passe une grande partie de son temps dans l’eau. Au moindre danger, il plonge sous la surface de l’eau et s’en va rejoindre son terrier par une entrée immergée. Il peut passer plusieurs minutes sous l’eau en apnée.

Prédateurs :

Le jaguar, le puma, l’anaconda, l’alligator, le caïman noir sont ses principaux prédateurs naturels dans son aire de répartition d’origine (Amérique du Sud).

En Europe, les ragondins ont peu de prédateurs (le renard, la fouine, la buse variable, certaines espèces de busards, la chouette effraie des clochers, les chiens domestiques).

Ce déséquilibre dans la prédation du rongeur entraine une sur population dans certaines régions et des dégâts au niveau des berges des étangs.

Le ragondin possède 2 paires d’incisives qui sont des armes redoutables et qui peuvent causer des blessures mortelles à certains de leurs prédateurs.

Sa meilleure défense reste la fuite dans l’eau.

REPRODUCTION DU RAGONDIN

Maturité sexuelle :

4 à 6 mois

Période de reproduction :

L’accouplement est possible toute l’année.

Gestation :

4 mois

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Terrier, galerie souterraine

Portée :

La femelle peut avoir 2 à 3 portées par an et donner naissance jusqu’à 7 petits par portée

Sevrage :

Une fois nés, les bébés ragondins sont allaités par leur mère pendant 8 semaines environ.

Afin que les petits puissent suivre leur mère et la téter dans l’eau, les mamelles sont situées sur le flanc et non sur le ventre comme chez les mammifères terrestres.

Ragondin, mammifère semi aquatique originaire d'Amérique du Sud - Instinct Animal

LONGEVITE DU RONGEUR

Espérance de vie :

La durée de vie du ragondin est de 4 à 6 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU RONGEUR

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le ragondin est une espèce abondante, notamment dans les région où elle a été introduite et où elle a peu de prédateurs.

Le rongeur est considéré comme une espèce invasive car il prolifère rapidement (un couple peut élever entre 10 et 15 petits chaque année) et ses terriers et galeries souterraines creusés le long des berges et des étangs fragilisent les ouvrages et favorisent leur érosion.

De plus, il est parfois considéré comme un nuisible par les agriculteurs car il s’attaquerait à certaines cultures (céréales, maraîchage).

Les chasseurs n’hésitent pas à installer des pièges à ragondins (cages) le long des coulées, à proximité des étangs et des rivières afin de réguler l’espèce.

Le rongeur serait également vecteur de maladies contagieuses telles que la douve du foie, la leptospirose, la toxoplasmose ou l’échinococcose.

Taille de la population :

NC

A savoir

Le ragondin est originaire d’Amérique du Sud (sud du continent).

L’espèce a été introduite en Europe au 19ème siècle afin de développer le commerce de la fourrure.

Le rongeur est, dans certains pays (Kirgizstan, Ouzbékistan), domestiqué pour le commerce de sa viande mais cela reste marginal.

Il existe (même si les cas sont rares) des ragondins blancs qui sont tout simplement albinos.

LE RAGONDIN DANS LES ZOOS ET PARCS ANIMALIERS

Principaux zoos en France où voir le rongeur :

  • Parc animalier de Sainte-Croix
  • Parc Myocastors (île d’Oléron)
  • Zoo de Bâle (Suisse)
  • Zoo de Berlin (Allemagne)
  • Parc animalier de La Garenne (Suisse)

Photos DU RAGONDIN

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

risus. id, libero Aliquam Curabitur consequat. commodo elit. ultricies id leo libero.