Cobra royal : description et comportement du serpent

DESCRIPTION GENERALE DU COBRA ROYAL

Le cobra royal est une espèce de grand serpent venimeux appartenant à la classe des reptiles et à la famille des élapidés.

Il est considéré comme le plus long serpent venimeux au monde.

Le reptile vit en Asie du Sud-Est.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Reptile
  • Ordre : Squamate
  • Famille : Elapidé
  • Genre : Ophiophagus
  • Espèce : hannah
  • Nom latin : Ophiophagus hannah
Cobra royal, serpent venimeux le plus long du monde

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU COBRA ROYAL

Taille / longueur :

3 à 5 m

Dimorphisme sexuel : le mâle est plus long et plus lourd que la femelle

Poids :

8 à 15 kg

Caractéristiques du corps :

Grande taille, petite tête triangulaire, capuchon ou coiffe caractéristique de l’espèce (extension des côtes cervicales au niveau de la nuque), mâchoire désarticulée, langue fourchue, glande à venin, crochets venimeux, corps et tête recouverts d’écailles

Caractéristiques du venin :

Son venin est l’un des moins toxiques de tous les élapidés mais la dose injectée est très importante ce qui rend la morsure mortelle dans la plupart des cas.

Le venin contient une neurotoxine qui paralyse le système nerveux de la proie, ce qui cause chez elle un arrêt du système respiratoire et entraine la mort par asphyxie.

En cas de morsure chez l’Homme, un sérum anti-venin existe et est efficace s’il est utilisé à temps.

Couleur de la peau / écailles :

Peau écaillée de couleur noire, verdâtre ou brune ; bandes transversales claires tout le long du corps ; la partie ventrale est jaunâtre

Cri / bruit :

Sifflement, souvent avant l’attaque

HABITAT ET ALIMENTATION DU COBRA ROYAL

Répartition géographique :

Asie du Sud-Est (Chine, Népal, Inde, Bangladesh, Cambodge, Laos, Viêtnam, Thaïlande, Birmanie, Malaisie, Indonésie, Philippines…)

Lieu de vie :

Le cobra royal vit dans les forêts denses, la jungle, les plantations agricoles, les mangroves, les estuaires.

Il peut vivre jusqu’à 2 000 m d’altitude.

Le serpent évolue au sol ou dans les arbres. Il est également un excellent nageur.

Régime alimentaire :

Carnivore à prédominance ophiophage

Type de nourriture :

Le cobra royal est un animal ophiophage, c’est à dire qu’il se nourrit quasi exclusivement de serpents.

Il mange toutes sortes de serpents (couleuvres, pythons…), y compris ceux de sa propre espèce (cannibalisme).

Sa grande immunité face au venin des autres espèces de serpents venimeux lui permet de survivre aux morsures éventuelles.

Le cobra royal se nourrit occasionnellement d’autres reptiles (varans, geckos, lézards…),  de petits mammifères (rats, souris, écureuils…) ainsi que d’oiseaux.

STRUCTURE SOCIALE DU SERPENT VENIMEUX

Vie sociale :

Le serpent est solitaire. Les rencontres entre congénères ont lieu seulement lors de la période de reproduction.

De comportement principalement diurne, le reptile est plutôt actif durant la journée même si une certaine activité nocturne est possible dans certaines régions.

Les cobras royaux sont territoriaux, ce qui est relativement rare chez les reptiles. Ils défendent ardemment leur territoire face aux intrus et peuvent se montrer très agressifs.

Le serpent mue plusieurs fois par an. Durant cette période de desquamation, l’animal est vulnérable face à ses prédateurs car la totalité de sa peau se régénère et il devient mois agile.

Lors de la saison des amours, le mâle et la femelle resteront unis depuis l’accouplement jusqu’à la couvaison des oeufs, qu’ils protègeront ensemble face aux prédateurs. En revanche, la femelle abandonne ses oeufs quelques jours avant leur naissance, car, du fait de son instinct ophiophage (se nourrit de serpents) et après plusieurs semaines de jeûne, elle risquerait de manger les petits serpenteaux.

Nom du petit / bébé serpent :

Le serpenteau

Techniques de chasse :

Les cobras royaux chassent leurs proies grâce à leur vue ainsi qu’à leur odorat. Une fois que la proie repérée (en hauteur depuis une branche d’arbre ou depuis le sol) se situe à proximité, le serpent effectue une détente rapide de son corps la gueule grande ouverte puis inflige une morsure mortelle à sa proie. Sa taille imposante lui donne un avantage considérable face à ses proies.

Prédateurs :

La mangouste est son seul prédateur mais s’attaquera principalement aux oeufs ou aux jeunes.

REPRODUCTION DU COBRA ROYAL

Maturité sexuelle :

4 à 5 ans

Période de reproduction :

Janvier à avril

Mode de reproduction :

Ovipare ; la femelle pond et couve les oeufs

Lieu de ponte / nid :

Nid au milieu des broussailles

Il est la seule espèce de serpent à construire un nid pour ses oeufs.

Nombre d’oeufs / ponte :

20 à 40 oeufs

Durée de la couvaison :

2 mois

Taille des serpenteaux à la naissance :

40 à 60 cm

Sevrage :

La femelle quitte ses oeufs quelques jours avant l’éclosion afin d’éviter de les manger (du fait de son instinct ophiophage et parce qu’elle ne s’est pas alimentée depuis 2 mois). Le mâle reste auprès des oeufs jusqu’à leur éclosion et protège le nid face aux aux prédateurs.

Le cobra royal se dresse à la verticale pour impressionner ses agresseurs et ses proies

LONGEVITE DU COBRA ROYAL

Espérance de vie :

La durée de vie du serpent venimeux est de 15 à 20 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU SERPENT VENIMEUX D’ASIE

Statut de conservation IUCN :

Vulnérable (VU)

Mesures de protection :

Le cobra royal est une espèce classée comme vulnérable sur l’ensemble de son aire de répartition.

La principale menace reste la destruction de son habitat naturel (déforestation de la jungle et transformation en terres cultivées).

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Le cobra royal est le plus long serpent venimeux au monde.

Lorsqu’il se sent menacé, le reptile se dresse à la verticale (1/3 de sa longueur totale) et gonfle son cou ou sa nuque afin de paraître plus imposant face à son agresseur.

PHOTOS DU COBRA ROYAL

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

Aliquam risus. eleifend libero ut id, venenatis, porta. lectus mattis dapibus