Vipère aspic : description et comportement du serpent

DESCRIPTION GENERALE DE LA vipère aspic

La vipère aspic est une espèce de serpent venimeux appartenant à la classe des reptiles et à la famille des vipéridés.

Le reptile vit en France où il est présent dans la grande majorité du pays (à l’exception du Nord) ainsi que dans quelques pays limitrophes (Espagne, Italie, Suisse).

Elle fait partie, avec la couleuvre, des principales espèces de serpents sur le territoire français.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Reptile
  • Ordre : Squamate
  • Famille : Vipéridé
  • Genre : Vipera
  • Espèce : aspis
  • Nom latin : Vipera aspis
Vipère aspic, serpent venimeux d'Europe

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE LA vipère aspic

Taille / longueur :

50 à 80 cm

Dimorphisme sexuel : le mâle est plus long que la femelle

Poids :

100 à 250 g

Caractéristiques du corps :

Taille moyenne, tête plate, large, de forme triangulaire et recouverte de petites écailles, museau retroussé, pupilles des yeux verticales, mâchoire désarticulée, langue fourchue, glande à venin, crochets venimeux, corps et tête recouverts d’écailles, queue courte

Caractéristiques du venin :

Son venin est toxique ce qui rend la morsure mortelle pour la plupart de ses proies.

Le venin contient une enzyme qui détruit les cellules des tissus et des muscles à l’endroit de la morsure. Une fois que le venin pénètre dans le sang, il crée des oedèmes qui entrainent la mort chez les petits mammifères mordus.

Chez l’Homme adulte et en bonne santé, la morsure est rarement mortelle si les dispositions sont prises à temps. L’injection d’un sérum anti-venin peut être administré si besoin et est efficace s’il est utilisé à temps.

Couleur de la peau / écailles :

La couleur varie en fonction des différentes sous-espèces et varie également au sein d’individus appartenant à la même population.

Peau écaillée de couleur gris clair à gris foncé voir marron. Des cas de mélanisme sont courants (peau sombre à noire). Des reflets bleuté, vert-olive, jaune-orangé ou rouge-brique sont possibles dans certaines populations.

La partie dorsale est composée de bandes transversales sombres à noires en forme de zigzag tout au long du corps.

Cri / bruit :

Soufflement ; lorsqu’elle se sent menacée

HABITAT ET ALIMENTATION DE LA vipère aspic

Répartition géographique :

Europe : France (absente dans le Nord), Espagne, Italie, Suisse, Allemagne, Slovénie

Lieu de vie :

La vipère aspic vit dans les milieux secs et ensoleillés (d’où son absence dans le Nord de la France), les environnements rocheux, les broussailles, les friches, les prairies, les haies, les forêts ouvertes, les lisières.

Le serpent affectionne les milieux rocailleux, les murs de pierres sèches.

Le reptile fréquente également les milieux humides, à proximité des points d’eau (étang, lac, rivière).

Elle peut vivre en montagne jusqu’à 3 000 m d’altitude.

Régime alimentaire :

Carnivore

Type de nourriture :

La vipère aspic mange des petits mammifères, essentiellement des rongeurs (campagnol, mulot, musaraigne, taupe, souris…).

Le serpent se nourrit occasionnellement d’oiseaux.

Les juvéniles (vipereaux) mangent des lézards, des limaces, des escargots et des amphibiens (grenouille, crapaud…).

STRUCTURE SOCIALE DU SERPENT VENIMEUX

Vie sociale :

La vipère aspic est un animal solitaire. Les rencontres entre congénères ont lieu seulement lors de la période de reproduction.

De comportement principalement diurne, le reptile est plutôt actif durant la journée même si une certaine activité nocturne est possible dans certaines régions.

A l’instar de nombreuses espèces de serpents, les vipères aspic muent plusieurs fois par an.

Les vipères aspic ne sont pas agressives envers l’Homme. Elles préfèreront toujours la fuite au combat. Les cas de morsures surviennent lorsqu’on lui marche sur la queue ou quand on la manipule avec ses mains.

Lors de la saison des amours, le mâle recherche une femelle en vue de l’accouplement. Parfois, plusieurs mâles convoitent la même femelle et des combats sont possibles. La femelle pourra s’accoupler avec plusieurs mâles.

Hivernation :

Animal à “sang froid”, le serpent a besoin d’une température ambiante relativement élevée pour vivre. Ainsi, lors de la saison hivernale (novembre à février), il hiverne dans des terriers souterrains, là où la température est positive et constante. Durant cette période, le reptile n’est pas inerte mais en léthargie.

A la fin de la période d’hivernation, le reptile sort de son terrier et recherche le soleil afin d’emmagasiner un maximum d’énergie avant de recommencer une vie plus active.

Nom du petit / bébé serpent :

Le vipereau

Techniques de chasse :

Les vipères aspic chassent leurs proies à l’affut. Une fois que la proie est repérée (rongeur sortant de son terrier) et se trouve à proximité, le serpent effectue une détente rapide de son corps la gueule grande ouverte puis lui inflige une morsure mortelle.

La proie est ensuite avalée entièrement en commençant toujours par la tête. Seuls les poils ne seront pas digérés et seront rejetés.

Prédateurs :

Les rapaces diurnes (buse variable, épervier, milan royal), le renard roux, le sanglier, certains corvidés (corbeau freux, corneille noire) certains mustélidés (le blaireau), le hérisson et la couleuvre coronelle sont ses principaux prédateurs.

Le chat domestique et les oiseaux de basse-cour peuvent occasionnellement s’attaquer au reptile.

REPRODUCTION DE LA vipère aspic

Maturité sexuelle :

Mâle : 3 à 4 ans

Femelle : 5 à 6 ans

Période de reproduction :

Printemps (une 2ème fois en automne si les conditions climatiques sont favorables)

Mode de reproduction :

Ovovivipare (éclosion des oeufs à l’intérieur de la mère) ; les vipereaux naissent déjà formés

Durée de la gestation :

Plusieurs mois ; cela dépend de la température ambiante

Nombre de serpenteaux à la naissance :

5 à 15

Taille des vipereaux :

10 à 20 cm

Sevrage :

Une fois nés, les petits vipereaux sont capables de chasser et de se nourrir seuls.

La vipère aspic vit dans les milieux secs et rocailleux

LONGEVITE DE LA vipère aspic

Espérance de vie :

La durée de vie du serpent venimeux est de 15 à 20 ans à l’état sauvage et jusqu’à 30 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU SERPENT VENIMEUX D’EUROPE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

La principale menace est la destruction de son habitat naturel (agriculture intensive, disparition des friches…).

La vipère aspic est aussi victime de destruction de la part des humains qui ont une peur “exagérée” de sa morsure.

Le serpent est protégé en France. Il est donc interdit de le tuer, de le capturer ou de détruire ses nids.

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

La vipère aspic n’est pas agressive envers l’Homme. Elle préfèrera toujours fuir et ne mord que si on lui marche sur la queue ou si on la manipule.

Les cas mortels de morsures du serpent sont très rares. On ne compte que quelques cas (1 à 5) chaque année en France, et ce sont les individus les plus fragiles (enfants, personnes âgées) qui en sont les victimes.

PHOTOS DE LA vipère aspic

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

felis vel, at vulputate, nunc fringilla id dolor Curabitur Lorem dictum