Hamster d’Europe : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU HAMSTER D’EUROPE

Le hamster d’Europe, appelé également le grand hamster d’Alsace, le hamster commun ou le cochon des blés, est un petit mammifère rongeur appartenant à l’ordre des rodentiens et à la famille des cricétidés.

Le rongeur vit en Eurasie. Il est la dernière espèce de hamster vivant à l’état sauvage en Europe occidentale. En France, il n’est présent qu’en Alsace où il est en danger de disparition.

Le rongeur est beaucoup plus grand et imposant que son “cousin” domestique.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère
  • Ordre : Rodentien
  • Famille : Cricétidé
  • Genre : Cricetus
  • Espèce : cricetus
  • Nom latin : Cricetus cricetus
Hamster d'Europe, mammifère rongeur d'Eurasie - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU GRAND HAMSTER D’ALSACE

Taille :

20 à 30 cm

Poids :

200 à 450 g

Caractéristiques du corps :

Corps trapu, petits yeux, 2 paires d’incisives (dents), grandes oreilles arrondies, vibrisses autour du museau, queue courte

Longueur de la queue :

5 à 7 cm

Couleur du pelage / fourrure :

Pelage brun roussâtre à brun foncé sur la partie supérieure, taches blanches sur le museau, les joues et les pattes, ventre noir, yeux noirs

Cri / bruit :

Cris aigus puissants

HABITAT ET ALIMENTATION DU HAMSTER COMMUN

Répartition géographique :

Eurasie ; régions tempérées d’Europe et d’Asie

Lieu de vie :

Le hamster d’Europe vit dans les prairies, les steppes, les champs cultivés, les jachères.

Le rongeur est un animal fouisseur. Il passe la majorité de son temps sous terre. Il apprécie les sols meubles et pas trop humides dans lesquels il creuse des terriers et des galeries souterraines.

Le terrier, situé à 2 m de profondeur, est composé de plusieurs galeries horizontales et verticales, et de plusieurs chambres  que l’animal utilise en fonction des saisons (une pour l’hiver, une pour l’été). Un espace isolé est dédié au garde manger dans lequel le rongeur accumule ses réserves de nourriture en prévision de la saison hivernale. Un crottoir est installé dans une galerie cul-de-sac.

Régime alimentaire :

Omnivore

Type de nourriture :

Le grand hamster mange des graines, des jeunes pousses, des racines, des tubercules, des fruits, des baies.

En été, le rongeur se nourrit également d’insectes, de mollusques (escargots, limaces), ainsi que d’autres espèces de petits rongeurs (campagnols).

Durant l’été et l’automne, le rongeur accumule, en prévision de l’hiver, des réserves de nourriture qu’il entrepose dans un garde manger à l’intérieur de son terrier. Ses réserves peuvent atteindre 1 à 2 kg à la fin de l’automne.

Le grand hamster d’Alsace utilise ses abajoues (poche de peau autour des joues et des épaules) pour transporter les aliments depuis les champs jusqu’à son terrier.

STRUCTURE SOCIALE DES HAMSTERS D’EUROPE

Vie sociale :

Le hamster d’Europe est un animal territorial et solitaire. On l’aperçoit uniquement en couple lors de la période de reproduction. Une fois l’accouplement terminé, le mâle et la femelle se séparent et chacun retourne à sa vie solitaire.

Le rongeur passe la plus grande partie de son temps sous terre, dans son terrier. Il ne sort que durant la belle saison et uniquement pour se nourrir et lors de la saison des amours.

Animal nocturne, ce petit mammifère fouisseur attend le crépuscule pour sortir de son terrier. La journée, les hamsters communs restent à l’intérieur de leur terrier, à l’abris des prédateurs. 

Les grands hamsters d’Alsace profitent de belle saison pour accumuler des réserves de nourriture au fond de leur terrier en prévision de la saison froide. En effet, à partir de fin septembre et jusqu’à fin mars, le rongeur hiberne dans son terrier, et ne se réveille que de temps en temps pour se nourrir avec les aliments accumulés dans le garde manger.

A l’instar d’autres espèces de rongeurs (campagnol, mulot) ou d’autres petits mammifères (taupe, musaraigne), les hamsters géants jouent un rôle écologique important au sein de leur écosystème. En effet, les nombreuses galeries souterraines permettent d’aérer le sol, de le rendre moins compact, de le drainer et de mélanger les matières organiques et minérales ce qui le rendra beaucoup plus fertile.

Souvent considérés comme nuisibles par les agriculteurs car ils peuvent dévaster un champs cultivé (maïs, luzerne), les rongeurs, par leur régime omnivore, peuvent aussi être leurs alliés car ils contribuent à la réduction de ravageurs comme les escargots ou certains insectes.

Territoire :

1 à 2 hectares

Prédateurs :

Le renard roux, certains oiseaux diurnes (buse variable, héron cendré, faucon crécerellecigogne blanche), certains rapaces nocturnes (chouette, hibou) et certains reptiles sont ses principaux prédateurs.

Le chat domestique est également un prédateur potentiel.

Les hamsters d’Europe sont des animaux agressifs. Face à un prédateur, ils n’hésitent pas à se mettre debout sur leurs pattes arrières, à exhiber leur ventre noir et à pousser des cris perçants. Cependant, la fuite reste la solution la plus utilisée pour échapper à la prédation.

REPRODUCTION DU GRAND HAMSTER D’ALSACE

Maturité sexuelle :

2 à 3 mois

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu d’avril à août

Gestation :

3 semaines

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Naissance dans un nid construit au sein même du terrier. Le fond du nid est tapissé de feuilles et d’herbes.

Portée :

4 à 10 petits bébés aveugles à la naissance ; 1 à 2 portées annuelles

Poids des petits bébés :

6 à 8 g

Sevrage :

Les petits sont sevrés à l’âge de 3 semaines. A l’issue du sevrage, leur mère les pousse à quitter le terrier pour adopter un mode de vie solitaire.

Grand hamster d'Alsace, rongeur sauvage et agressif - Instinct Animal

LONGEVITE DU RONGEUR

Espérance de vie :

La durée de vie du hamster d’Europe est de 1 à 2 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU RONGEUR

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le hamster d’Europe n’est pas considéré comme menacé au niveau global sur l’ensemble de son aire de répartition.

En revanche, en Europe de l’Ouest (France, Belgique), le rongeur est en danger d’extinction. La population régresse d’année en année du fait de la dégradation de son habitat naturel (urbanisation) et du développement de l’agriculture intensive (monoculture, remembrement, utilisation intensive d’insecticides).

Plusieurs mesures de protection ont été mises en place en Alsace ces dernières années afin d’éviter la disparition de l’espèce sur le territoire français.

L’espèce est protégée depuis 1993. Elle fait partie des espèces de mammifères les plus menacées en Europe.

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Le rongeur a autrefois été très abondant en Europe. En Russie, il était chassé pour sa fourrure douce et soyeuse. En Europe de l’Ouest, il était si abondant que les agriculteurs ont lancé des campagnes de destruction pour s’en débarrasser.

En Alsace, du fait de la monoculture de maïs sur son territoire, le rongeur développerait des comportements de cannibalisme (les femelles mangeraient leurs petits). En effet, selon certains scientifiques, la consommation à haute dose de maïs chez ces rongeurs les priverait d’autres nutriments essentiels à leur équilibre (vitamine B3) et entrainerait des carences aux conséquences désastreuses.

Le hamster sauvage est beaucoup plus grand et plus gros que l’espèce domestique. De plus, il est trop solitaire et agressif pour être apprivoisé. 

PHOTOS DU HAMSTER D’EUROPE

Photos : Ivan Radic ; Agnieszka Szeląg ; katanski 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

in eleifend leo. quis Curabitur Nullam tristique