Lemming commun : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU LEMMING COMMUN

Le lemming commun, appelé également le lemming des toundras du Nord ou le lemming d’Europe, est un petit mammifère appartenant à l’ordre des rodentiens (rongeurs) et à la famille des cricétidés.

Il vit en Europe du Nord (Scandinavie).

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère
  • Ordre : Rodentien
  • Famille : Cricétidé
  • Genre : Lemmus
  • Espèce : lemmus
  • Nom latin : Lemmus lemmus
Lemming commun d'Europe, rongeur de Scandinavie - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU LEMMING DES TOUNDRAS DU NORD

Taille :

13 à 16 cm

Poids :

45 à 50 g

Caractéristiques du corps :

Petite taille, corps trapu, grosse tête, oreilles courtes, dents (incisives) longues, vibrisses autour du museau, queue courte

Couleur du pelage / fourrure :

Pelage coloré ; couleur noir, brun, roux et jaune sur la partie supérieure ; la partie inférieure est de couleur gris clair à blanc

Cri / bruit :

Cri aigu

HABITAT ET ALIMENTATION DU LEMMING D’EUROPE

Répartition géographique :

Régions arctiques d’Europe du Nord ; pays scandinaves (Norvège, Suède, Finlande), Russie

Lieu de vie :

Le lemming commun vit dans les forêts des régions arctiques, les toundras de montagnes, les plaines.

Il évolue souvent sur des terrains humides et rocailleux (souvent couverts de neige).

Le rongeur est un animal fouisseur. Il creuse des terriers et des galeries souterraines composés de nombreuses ramifications.

Régime alimentaire :

Herbivore

Type de nourriture :

Le lemming des toundras du Nord mange de l’herbe, des bulbes, des racines, des écorces d’arbres.

STRUCTURE SOCIALE DES LEMMINGS D’EUROPE

Vie sociale :

Le lemming d’Europe est un animal territorial et solitaire.

Ce petit mammifère fouisseur occupe ses journées à creuser des galeries et à se nourrir.

A l’instar d’autres espèces de rongeurs (campagnols), les lemmings communs sont soumis à des périodes de pullulation (prolifération rapide dans un même écosystème) qui entraine une augmentation fulgurante du nombre d’individus sur un même territoire. La pullulation affaiblit l’écosystème et entraine un déséquilibre au sein de la chaine alimentaire. Ces périodes de pullulation sont généralement suivies par des périodes où les rongeurs meurent en grand nombre et où la densité redevient normale.

Ce comportement d’auto-régulation chez ces rongeurs a longtemps intéressé les scientifiques. Pendant longtemps, ces derniers ont pensé que les lemmings se suicidaient en groupe (en se jetant dans la mer du haut d’une falaise) dans le but de préserver l’équilibre de l’écosystème.

Cette théorie de “suicide de masse” a depuis été remise en question. Les scientifiques pensent plutôt que lors de la période de pullulation, les rongeurs migrent vers d’autres territoires où la nourriture y est plus abondante mais beaucoup d’entre eux meurent en chemin de faim ou de froid.

Prédateurs :

L’hermine, le renard polaire, le renard roux, le harfang des neiges, le labbe à longue queue et le faucon gerfaut sont ses principaux prédateurs.

Le lemming commun est un rongeur agressif envers ses prédateurs et n’hésite pas à le montrer et à se défendre quand il le peut.

REPRODUCTION DU LEMMING COMMUN

Maturité sexuelle :

3 à 4 semaines

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu du printemps à l’automne, parfois même en hiver

Gestation :

3 semaines

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Naissance dans un nid construit au sein même de la galerie, dans un endroit isolé.

Portée :

3 à 8 petits ; 5 à 7 portées annuelles

Sevrage :

Les petits sont sevrés à l’âge de 3 semaines

Lemming des toundras du Nord, rongeur de Scandinavie - Instinct Animal

LONGEVITE DU RONGEUR

Espérance de vie :

La durée de vie du lemming d’Europe est de 12 à 18 mois à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU RONGEUR

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le lemming commun est bien présent sur l’ensemble de son aire de répartition.

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Des périodes de pullulation (augmentation très rapide des naissances au sein d’un même écosystème) peuvent survenir tous les 4 à 5 ans mais les populations se rééquilibrent suite à la mort d’un grand nombre de rongeurs dans des temps très courts.

Le suicide des lemmings a longtemps été évoqué par les scientifiques pour expliquer ces morts rapides et en grand nombre. En réalité, il s’agirait d’une mort naturelle, les rongeurs tenteraient de rejoindre d’autres territoires à la recherche de nourriture et beaucoup d’entre eux n’y arriveraient pas et perdraient la vie en chemin, de froid ou de faim.

PHOTOS DU LEMMING COMMUN

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

commodo dolor. ipsum tempus libero. Lorem Donec nec ut sem,