L’hermine : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DE L’HERMINE

L’hermine est un petit mammifère carnivore de la famille des mustélidés.

L’hermine vit en dans l’hémisphère nord : Amérique du Nord, Europe et Asie du Nord. Elle a également été introduite en Nouvelle-Zélande.

L’hermine est connue pour avoir un pelage blanc immaculé en hiver exceptée l’extrémité de sa queue qui reste noire.

CLASSIFICATION

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Carnivore caniforme
  • Famille : Mustélidé mustéliné
  • Genre : Mustela
  • Espèce : erminea
  • Nom latin : Mustela erminea
hermine, animal, mammifere carnivore d'europe, fourrure blanche

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE L’HERMINE

Taille de l’hermine :

17 à 27 cm pour les femelles ; 18 à 32 cm pour les mâles

Caractéristique du corps :

Corps longiligne, pattes courtes

Poids de l’hermine :

110 à 280 g pour les femelles ; 200 à 450 g pour les mâles

Longueur de la queue :

8 à 12 cm

Couleur du pelage / fourrure de l’hermine :

En été : brun foncé sur le dessus et jaunâtre sur le dessous ; en hiver : entièrement blanc à l’exception de l’extrémité de la queue qui reste noire

Cri / bruit de l’hermine :

Le sifflement ; l’hermine siffle

HABITAT ET ALIMENTATION DE L’HERMINE

Répartition géographique :

Amérique du Nord, Europe, Eurasie du Nord, Nouvelle Zélande

Lieu de vie de l’hermine :

L’hermine vit dans les forêts boisées, les prairies, les zones agricoles, en montagne, dans la toundra.

Régime alimentaire :

Carnivore strict

Type de nourriture :

L’hermine mange des petits mammifères (rongeurs, lapins, écureuils), des oiseaux, des grenouilles, des poissons, des insectes.

STRUCTURE SOCIALE DE L’HERMINE

Vie sociale :

l’hermine est un animal territorial, solitaire et principalement nocturne.

Territoire :

1 à 100 ha pour la femelle ; jusqu’à 250 ha pour le mâle

Technique de chasse :

Animal très agile et rapide qui attrape ses proies par surprise.

Prédateurs :

Les prédateurs de l’hermine sont le renard, le blaireau, la martre, les rapaces.

REPRODUCTION DE L’HERMINE

Maturité sexuelle :

3 mois pour les femelles ; 1 an pour les mâles

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu au printemps

Gestation :

9 à 10 mois (implantation différée)

Portée :

4 à 9 petits, aveugles à la naissance

Poids des petits :

1 à 5 g

Sevrage :

5 semaines

LONGEVITE DE L’HERMINE

Espérance de vie :

L’espérance de vie de l’hermine est de 5 à 7 ans à l’état sauvage à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’HERMINE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

L’hermine a longtemps été chassée pour sa fourrure très appréciée.

Il faut compter jusqu’à 300 peaux pour fabriquer un manteau d’hermine, ce qui explique le danger potentiel pour l’espèce.

Taille de la population :

NC

A savoir

L’hermine mue 2 fois par an, une fois en automne et l’autre fois au printemps.

La couleur blanc immaculé de son pelage d’hiver est due à l’absence de mélanine (pigment qui colore la fourrure) en dessous d’une certaine température. Cela lui permet de se fondre dans les paysages enneigés.

L’hermine fut introduite par l’homme en Nouvelle Zélande au 19ème siècle afin de réguler les populations de souris.

Photos de l’hermine

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665