Le phacochère commun : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU PHACOCHERE COMMUN

Le phacochère commun, également appelé porc sauvage ou cochon sauvage africain est un mammifère herbivore de la famille des suidés vivant en Afrique.

Il fait partie de la même famille que le sanglier européen et que le cochon domestique tout en présentant des différences qui lui sont caractéristiques.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Cétartiodactyle suiforme
  • Famille : Suidé phacochériné
  • Genre : Phacochoerus
  • Espèce : africanus
  • Nom latin : Phacochoerus africanus
phacochere commun, porc sauvage, cochon africain, mammifere herbivore d'afrique

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU PHACOCHERE COMMUN

Taille :

0,9 à 1,50 m

Hauteur au garrot :

60 à 85 cm

Caractéristiques du corps :

Allure massive, longues défenses, pattes courtes, crinière sur le dos, groin imposant

Poids :

50 à 150 kg avec une moyenne de 75 kg pour les femelles et 120 kg pour les mâles

Longueur de la queue :

40 cm

Vitesse de pointe :

50 km/h

Longueur des défenses :

Les défenses mesurent jusqu’à 25 cm pour les femelles et 60 cm pour les mâles

Couleur du pelage :

Gris brun, peu dense ; crinière brune sur le dos

Cri / bruit :

Grognement, claquement de dents, soufflement ; le suidé grogne, souffle ou claque des dents

HABITAT ET ALIMENTATION DU PORC SAUVAGE AFRICAIN

Répartition géographique :

Afrique subsaharienne

Lieu de vie :

Le phacochère commun vit dans la savane, les environnements herbeux, les forêts ouvertes, les zones humides et boueuses. Il peut vivre en altitude jusqu’à 3000 m

Régime alimentaire :

Herbivore principalement, parfois omnivore

Type de nourriture :

Le phacochère mange de l’herbe, des feuilles, des baies, des écorces, des racines, des œufs, des insectes, des charognes

Quand il broute, le cochon sauvage africain adopte une posture caractéristique, à genou sur ses antérieurs.

STRUCTURE SOCIALE DU COCHON SAUVAGE

Vie sociale :

L’espèce vit en groupe familial appelé la harde, composée de femelles et de leurs petits (4 à 16 individus). Les mâles adultes quittent la harde au bout de 2 ans pour vivre en solitaire.

Le phacochère commun est un animal diurne (vivant le jour) qui passe la journée à chercher de la nourriture. Il se roule régulièrement dans la boue afin de se débarrasser des parasites et se protéger des fortes températures.

La nuit il se blottit au fond d’un terrier, pour se protéger des prédateurs et des températures basses.

Territoire :

Le phacochère commun n’est pas une espèce territoriale et plusieurs hardes peuvent se partager un même environnement

Prédateurs :

Ses principaux prédateurs sont le lion, le léopard, le lycaon et la hyène. Les jeunes marcassins peuvent être la proie du guépard, du chacal, du python ou de l’aigle.

Pendant la journée, les oiseaux pique-bœufs donnent l’alerte lors de l’approche d’un prédateur et permet ainsi la fuite.

Les phacochères adultes sont des animaux très agressifs en cas d’attaque et leurs défenses leur permettent de faire face à un prédateur et lui causer de graves blessures.

Nom de la femelle :

La truie

Nom du petit / bébé :

Le marcassin

REPRODUCTION DU PHACOCHERE COMMUN

Maturité sexuelle :

18 à 20 mois pour les femelles et jusqu’à 4 ans pour les mâles

Période de reproduction :

La saison des amours a lieu 4 mois après la saison des pluies

Gestation :

150 à 175 jours

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Terrier

Portée :

1 à 8 petits marcassins (en moyenne 3)

Poids des petits marcassins :

600g à la naissance

Sevrage :

5 à 6 mois

Une truie phacochère avec ses petits marcassins - Instinct Animal

LONGEVITE DU PHACOCHERE COMMUN

Espérance de vie :

Sa durée de vie est de 15 à 18 ans à l’état sauvage et jusqu’à 25 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’ESPECE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Les causes principales de mortalité du phacochère sont la prédation, la chasse et les maladies. Les marcassins sont très vulnérables aux variations de températures et beaucoup meurent dans leur première année.

Ces animaux sont considérés comme des nuisibles par les fermiers qui n’hésitent pas à les tuer.

Taille de la population :

NC

A savoir

Le phacochère est une espèce polygame ; les mâles et les femelles peuvent s’accoupler avec plusieurs partenaires.

Le phacochère commun adopte une position caractéristique lorsqu’il broute : il se met à genou sur ses membres antérieurs.

A leur naissance, les petits marcassins ne sont pas capables d’autoréguler leur température interne ; ils sont confinés dans un terrier à une température constante de 20 à 25 °C pendant 6 à 7 semaines avant de pouvoir sortir.

Les phacochères n’ont pas de graisse sous cutanée, ce qui les rend vulnérables aux températures extrêmes et est une cause de leur forte mortalité.

LE PHACOCHERE DANS LES ZOOS ET PARCS ANIMALIERS DE FRANCE

Principaux zoos en France où le voir :

Photos du phacochère commun

Articles sur le même sujet

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

Praesent eget consectetur velit, dolor. venenatis felis ipsum leo nec