L’étourneau sansonnet : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE de l’étourneau sansonnet

L’étourneau sansonnet est une espèce d’oiseau appartenant à l’ordre des passériformes (passereaux) et à la famille des sturnidés.

Originaire d’Eurasie, il vit aujourd’hui sur la majorité des continents où il a parfois été introduit par l’Homme.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Passériforme
  • Famille : Sturnidé
  • Genre : Sturnus
  • Espèce : vulgaris
  • Nom latin : Sturnus vulgaris
étourneau sansonnet, oiseau - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES de l’étourneau sansonnet

Taille :

18 à 23 cm

Envergure :

Envergure de 30 à 40 cm les ailes déployées

Poids :

60 à 90 g selon les régions

Caractéristiques du corps :

Allure rondelette, bec pointu, ailes courtes et pointues, queue courte et de forme carrée

Caractéristiques du vol :

Vol rapide, direct et bref en solitaire ; vol en groupe ou en nuée (nuage d’étourneaux)

Vitesse en vol :

60 à 80 km/h

Couleur du plumage :

Plumage général noir brillant avec des reflets verts, bec jaune

En période inter nuptiale, le plumage est plus clair et tacheté (aspect moucheté)

Cri / bruit / chant :

Répertoire varié et riche ; chant à proximité du nid, cri d’alarme, imitation de chants d’autres espèces d’oiseaux.

HABITAT ET ALIMENTATION de l’étourneau sansonnet

Répartition géographique :

Europe, Moyen-Orient, Afrique ; l’espèce a été introduite en Amérique et en Australie

Lieu de vie :

L’étourneau sansonnet vit dans les milieux ouverts, les prairies, les zones de cultures, les bocages, les roselières, les vergers.

Il apprécie également les parcs et les jardins à la campagne et dans les villes.

Régime alimentaire :

Omnivore (insectivore, frugivore)

Type de nourriture :

L’étourneau sansonnet est un oiseau omnivore au régime alimentaire varié.

Il mange principalement des petits invertébrés (insectes, araignées, vers de terre, mollusques) et des fruits ou baies (cerises, olives, raisins). 

STRUCTURE SOCIALE de l’étourneau sansonnet

Vie sociale :

L’étourneau sansonnet est un oiseau migrateur partiel. Les populations des pays nordiques peuvent migrer en automne vers des contrées plus chaudes.

Oiseau grégaire et très sociable, il vit la majorité du temps en groupe qui peut comporter des milliers voir des millions d’individus. Ces groupes ou colonies, appelés également nuées ou murmures, sont très impressionnants à regarder tant la synchronisation est parfaite et millimétrée entre chaque oiseau.

La hiérarchie n’existe pas au sein des colonies.

Chaque soir, les étourneaux recherchent une zone pour dormir (dortoir) dans laquelle le groupe passera la nuit.

Pas farouche, l’étourneau sansonnet ne craint pas la présence de l’homme et évolue souvent dans un environnement proche.

Technique de chasse :

Les étourneaux se nourrissent principalement au sol lorsqu’ils recherchent des insectes, et plutôt dans les arbres et les arbustes quand leur régime alimentaire devient frugivore.

Prédateurs :

Les chats domestiques et certains rapaces sont ses principaux prédateurs.

Parfois, la nuée d’étourneaux se forme en boule compacte pour contrer un rapace.

REPRODUCTION de l’étourneau sansonnet

Période de nidification :

Printemps (mars à juillet)

Lieu de ponte / nid / naissance :

Nidification cavernicole. Le nid est situé dans une cavité naturelle (trou d’arbre, anfractuosité d’une falaise ou d’un mur) ou d’origine humaine (nichoir, sous un toit d’habitation).

Il peut lui arriver d’utiliser un nid abandonné de pic vert ou pic épeiche

Le nid est construit à l’aide de végétaux (brindilles, herbe, mousse, lichen) accompagné de plumes et de poils.

Nombre de couvées annuelles :

1 à 2 couvées par an

Nombre d’oeufs par ponte :

4 à 6 oeufs par couvée

Durée de l’incubation / couvaison :

13 à 16 jours ; seule la femelle couve les oeufs

Sevrage :

Les petits poussins sont nourris par les 2 parents. L’envol des petits se fait au bout de 2 à 3 semaines. Les juvéniles seront encore nourris par leurs parents pendant plusieurs jours encore.

Becquée d'un étourneau sansonnet et de son poussin - Instinct Animal

LONGEVITE de l’étourneau sansonnet

Espérance de vie :

La durée de vie de l’étourneau sansonnet est de 14 à 16 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

L’étourneau sansonnet n’est pas une espèce menacée. L’effectif de ses population a même tendance à augmenter dans certaines régions.

L’oiseau est considéré par certains comme un animal nuisible car il se nourrit de baies et de fruits cultivés, et , lorsqu’il arrive en colonie ou nuée, le groupe peut causer beaucoup de ravages aux récoltes. 

Taille de la population :

NC

A SAVOIR

Les nuées d’étourneaux sont fascinantes à observer, notamment au crépuscule, lorsque le groupe est à la recherche d’un “dortoir” pour y passer la nuit.

PHOTOS de l’étourneau sansonnet

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

mattis ut ipsum vulputate, Sed libero. consequat. elementum Curabitur Nullam leo. sed