Accueillir les oiseaux dans son jardin

Il n’est pas rare d’observer des oiseaux qui viennent trouver refuge dans nos jardins. Voici quelques conseils pour faire de votre jardin un lieu d’accueil pour ces petits habitants à plumes.

Les nichoirs

Vous pouvez installer un ou plusieurs nichoirs dans votre jardin. Il existe une multitude de nichoirs. Vous pouvez aussi bien les trouver en boutique, sur internet ou également les fabriquer vous-même ! Sachez qu’ils doivent être adaptés à l’espèce que l’on souhaite attirer.

Installer un nichoir pour attirer les oiseaux des jardins

Il existe une grande diversité de nichoirs que l’on peut soit construire soi-même soit se procurer en magasin

Ainsi, il est inutile d’installer plusieurs nichoirs de même type (même diamètre de trou d’envol) sauf si l’on possède un jardin suffisamment grand. En effet, les oiseaux occupent un certain territoire et si une certaine distance n’est pas respectée entre chaque nichoir, vous risqueriez de ne pas voir vos abris occupés.

Quelle distance entre deux nichoirs ?

Les oiseaux sont des animaux territoriaux. Prévoyez donc au minimum 20 m pour les mésanges, 70 m pour le Rougequeue à front blanc et la Sitelle torchepot.

Pour les oiseaux vivant en colonies comme les étourneaux, les hirondelles ou bien encore les moineaux, le problème de la distance ne se pose pas.

Quels matériaux utiliser ?

Le bois est préférentiellement choisi pour ce type d’installation. Veillez à ne pas utiliser du bois traité afin d’éviter tout risque d’empoisonnement qui pourrait être provoqué par les produits chimiques contenus dans ce dernier.

Il est également possible d’opter pour un nichoir en ciment de bois (mélange de ciment et de sciure de bois). Ces nichoirs ont l’avantage d’avoir une durée de vie plus longue que ceux fabriqués en bois.

Nichoir à oiseaux classique de type boite aux lettres

Exemple d’un nichoir typique dit « Boîte aux lettres »

Nichoir à oiseaux plus élaboré avec de nombreux compartiments

Nichoir plus élaboré avec plusieurs compartiments

Installation du nichoir

Quand l’installer ?

Le mieux est de poser votre nichoir pendant la période automnale et au plus tard en février. Dans tous les cas avant la période de reproduction qui peut commencer relativement tôt pour certaines espèces comme les mésanges. Le nichoir pourra même être occupé pendant l’hiver et servir de refuge.

Veillez à ce que votre nichoir soit inaccessible aux chats et autres prédateurs. Il est possible d’apposer une plaque métallique sur le pourtour du trou d’envol, cela empêchera les Ecureuils, les Pics (pic vert, pic épeiche) et les Lérots (rongeurs) d’en agrandir le trou et de détruire la nichée.

Pour dissuader les grimpeurs vous pouvez installer une plaque métallique autour du tronc de l’arbre ou une chaîne-herse stop minou que vous trouverez facilement sur internet.

Nettoyage des nichoirs

Les nichoirs doivent être nettoyés en automne une fois que la période de reproduction est terminée et que les jeunes ont quitté le nid. C’est également l’occasion d’en contrôler son état et d’effectuer des réparations si elles s’avèrent nécessaires.

Procédez au nettoyage du nichoir en le débarrassant de ses matériaux végétaux et organiques et brossez l’intérieur avec une brosse métallique. Vous pouvez terminer par déposer quelques gouttes d’essence de thym ou de serpolet afin d’éliminer les parasites.

Nettoyer le nichoir est primordial afin d’éviter tous risques de maladies ou de parasitisme pour les nichées suivantes.

Observation des hôtes

Evitez l’observation directe de la nichée en ouvrant le nichoir. Les oiseaux sont sensibles au dérangement humain et cela risquerait d’entraîner un échec de reproduction. Rien de mieux que de se munir d’une bonne vieille paire de jumelles et de vous poster à l’affût afin d’observer les allers-retours des parents ainsi que les jeunes lors de leurs premières sorties hors du nid.

Un nichoir attire une mésange bleue

Une mésange bleue sur le perchoir d’un nichoir

Pour les plus curieux d’entre vous, sachez qu’il existe également des systèmes de webcam que l’on peut installer directement dans le nichoir et suivre en direct l’évolution de la nichée sans dérangement aucun.

Nourrir les oiseaux en hiver

Lorsque le froid se fait ressentir et que les denrées alimentaires viennent à manquer (notamment les insectes), il est possible d’installer des mangeoires et de mettre de la nourriture à disposition pour les oiseaux afin de les aider à passer l’hiver.

Il est important d’avoir en tête que le nourrissage doit intervenir lorsque les hivers sont rudes. Ici il n’est pas question de nourrir les oiseaux lorsque les conditions ne s’y prêtent pas c’est-à-dire que l’accessibilité à leur nourriture n’est pas compromise par la neige ou le gel persistant. De même, il ne faut jamais nourrir les oiseaux en dehors de la période hivernale, ils n’en ont pas besoin !

Si vous vous lancez dans le nourrissage ayez à l’esprit qu’il vous faudra continuer cette activité régulièrement tout au long de l’hiver. En effet, les oiseaux s’habituent rapidement aux fréquences de nourrissage et viendront systématiquement s’alimenter au même endroit et ils en pâtiront si vous arrêtez subitement.

Mangeoire avec de la nourriture pour oiseaux des jardins

Quelle nourriture choisir ?

Privilégiez les graisses d’origine végétale ainsi que les graines que vous pouvez soit acheter dans le commerce soit ramasser vous-même

Le sel est à proscrire. Attention donc aux amandes, cacahuètes qui doivent être choisies non grillées et non salées.

Attention à ne surtout pas donner de lait, les oiseaux ne le digère pas.

Vous pouvez vous orienter vers plusieurs variétés de graines :

  • Graines de tournesol,
  • Graines de millet,
  • Graines d’avoine,
  • Graines de maïs.
  • Graines de chanvre
Les oiseaux apprécient les graines de tournesol dans les mangeoires

La sitelle torchepot apprécie particulièrement les graines de tournesol

Diversifier les graines permettra d’attirer des espèces différentes.

N’oubliez pas de nettoyer régulièrement les mangeoires, les oiseaux sont sensibles à de nombreuses maladies.

Où installer la mangeoire ?

De préférence hors de portée des prédateurs en hauteur, éloignée des buissons, branches, murs. Mieux vaut ne pas la placer proche des vitres et baies vitrées pour éviter tout risque de collision.

Protéger les oiseaux

Eloigner les prédateurs

Vous souhaitez aménager votre jardin pour les oiseaux mais vous possédez un chat et ne savez pas comment faire pour le dissuader de croquer vos invités à plumes ?

Il existe plusieurs solutions à ce problème :

  • Poser des grilles stop chat ou des branches épineuses pour empêcher l’accès à la mangeoire, fixer une plaque métallique ou une herse stop minou autour des troncs.
  • Mettre un collier pourvu de clochettes à votre animal, cette dernière alertera les oiseaux lorsque votre chat s’en approchera.
  • Vaporisez du répulsif à base d’eau, de citron et d’huiles essentielles d’eucalyptus
  • Vous pouvez également acheter dans le commerce un répulsif à ultrason Catwatch

Le saviez-vous ?

Le chat est responsable de la mort de plusieurs millions d’oiseaux chaque année. Il est donc important d’agir à notre échelle afin de limiter au maximum la prédation du chat sur la faune aviaire.

Le chat est le principal prédateur des oiseaux des jardins

Le chat est un redoutable prédateur pour les oiseaux.

Eviter les collisions contre une vitre

En utilisant des autocollants anticollisions. Ces autocollants prennent la forme d’une silhouette d’oiseau et permettent aux volatiles de visualiser l’obstacle.

Auteur : Louise Jullien

Photos : Duc Ly ; jev55 ; nonnatthapat  ; klimkin ; Mrdidg ; 11066063 ; Erbs55 

GUIDES ET CONSEILS AUTOUR DES OISEAUX DES JARDINS

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

libero suscipit Aenean Praesent porta. Nullam venenatis