Apprendre à reconnaître les oiseaux des jardins

Techniques d’identification des oiseaux des jardins

Pas facile de s’y retrouver parmi toutes les espèces qui peuplent nos villes et villages ! Qui ne s’est jamais attendri devant un volatile qui mange goulument les graines disposées sur la mangeoire installée dans notre jardin, interrogé sur « ce bel oiseau » aperçu furtivement ou bien pesté contre celui qui se régale de nos arbres fruitiers ?

Il y a quelques rudiments à connaître pour un œil non aguerri. L’observation d’un oiseau étant le plus souvent furtive, identifier un volatile peut s’avérer être une opération délicate. Cependant, il existe des critères assez simples qui vous permettront de vous orienter rapidement vers une famille ou un groupe d’espèces. Cet exercice peut vous paraître difficile mais rassurez-vous, avec un peu d’entraînement vous y arriverez sans problèmes.

Voici quelques clés pour apprendre à les identifier.

Morphologie générale de l’oiseau

La taille

L’évaluation de la taille se fait par rapport à des espèces connues. Est-il plutôt petit comme un Moineau domestique ou bien une Mésange charbonnière ?  De taille moyenne comme un Merle noir ou plutôt grand comme une Corneille noire ?

La silhouette

Est-elle plutôt élancée comme celle d’une Bergeronnette grise ? Ou au contraire ramassée (Bouvreuil pivoine) ?

Identifier les oiseaux des jardins à leur taille et à leur silhouette - Instinct Animal

Bergeronnette grise

Reconnaître les oiseaux du jardin selon leur taille et leur silhouette

Bouvreuil pivoine

La tête

  • Est-elle globuleuse (Chouettes, Hiboux), arrondie (Pigeon, mésange…) ? Est-elle dégagée du corps (Tourterelles, Pie bavarde) plutôt portée par un long cou (Cygne tuberculé, Cigogne) ou bien au contraire semble enfoncée sur les épaules (Hirondelles) ?
  • La tête est-elle affublée d’une huppe (Alouettes, Huppe fasciée, Mésange huppée), d’aigrettes (Hiboux) ?
Reconnaitre les oiseaux des jardins grâce à la forme de leur tête - Instinct Animal

Hibou moyen-duc

Identifier les oiseaux du jardin par la forme de leur tete - Instinct Animal

Huppe fasciée

Y a-t-il des signes distinctifs comme un sourcil, un bandeau, couleur de la tête différente de celle du corps ?

Si les yeux sont visibles, de quelle couleur sont-ils ?

identifier les oiseaux grâce à des signes distinctifs (sourcils, bec) - Instinct Animal

Le roitelet à triple bandeau possède un large sourcil blanc

Le bec

Le saviez-vous ?

Chaque oiseau a une forme de bec adapté à son régime alimentaire. Ainsi, les granivores (qui se nourrissent de graines) vont avoir un bec conique, court et robuste tandis que les insectivores (qui se nourrissent d’insectes) ont un bec plus long, fin et pointu leur permettant d’attraper leurs proies en vol.

Les différentes formes de bec des oiseaux

Diversité des formes de becs chez les oiseaux

Reconnaitre les oiseaux grâce à la forme de leur bec

Le pinson des arbres a un bec adapté à son régime granivore

Identifier les oiseaux des jardins par la forme du bec

Le bec de l’hirondelle rustique est fin et pointu et adapté à son régime insectivore

Les pattes

La queue

  • L’oiseau est-il pourvu d’une longue queue (Hirondelles, Faisan de Colchide, Pie bavarde, Bergeronnette grise, Milan noir) ou au contraire d’une queue plutôt courte (Oie du Canada, Etourneau sansonnet) ?
  • Est-elle échancrée (Hirondelles, Martinet noir) ou plutôt arrondie (Faucons) ? Munie de filets (Hirondelle rustique) ?
  • Est-elle d’une couleur différente de celle du corps (Rougequeue noir) ?

Reconnaitre les oiseaux des jardins grâce à leur queue

La queue de l’hirondelle rustique est munie de filets

Les ailes

Sont-elles longues (Martinet noir) ou plutôt courtes (Roitelets), larges (Choucas des tours), étroites (Martinet noir), pointues (Faucons) ou bien arrondies (Geai des chênes) ?

Comportement des oiseaux des jardins

  • Comment l’oiseau se tient-il ? Hoche-t-il la queue (Rougequeues, Bergeronnettes) ? Se déplace-t-il sur le sol ou bien se pose-t-il systématiquement sur un support ?
  • Se nourrit-il au sol (Merle noir, Rougegorge familier) au bien au contraire en vol (Martinets, Hirondelles) ou encore chasse-t-il à l’affut ? Fait-il du vol stationnaire ?
  • Grimpe-t-il le long d’un tronc ? Est-il capable de se déplacer la tête en bas (Sitelle torchepot) ?
  • L’oiseau chante-t-il ? Si tel est le cas quel est son comportement lorsqu’il chante ? Est-il à couvert ou au contraire se met bien évidence ? Chante-t-il depuis un support (branche, sommet d’un arbre, fil électrique, muret) ou bien en vol (Pipits, alouettes, Fauvette grisette) ? Son chant ne se fait-il entendre que la nuit (Hiboux, Chouettes) ?
  • Plutôt qu’un chant s’agit-il plutôt de taper contre un tronc (Pics) ?
Identifier les oiseaux des jardins par leur comportement

La grive musicienne chante souvent perchée en évidence au sommet d’un arbre

Le nid, élément d’identification des oiseaux

Certaines espèces (Rougegorge familier, Tourterelle turque, Merle noir) construisent un nid que ce soit au sol ou en hauteur (arbre, buisson, mur…) et d’autres le construisent dans une cavité (on dit qu’ils sont cavernicoles) comme la Perruche à collier, le Choucas des tours.

Ce critère peut vous permettre d’éliminer d’office certaines espèces car peu d’oiseaux communs nichent dans une cavité.

Le saviez-vous ?

Certaines espèces présentent ce qu’on appelle un dimorphisme sexuel c’est-à-dire que le mâle et la femelle arbore un plumage différent (Canard colvert, Pinson des arbres, Merle noir, Moineau domestique).

Dimorphisme sexuel entre mâle et femelle chez les oiseaux

Canard colvert type mâle à gauche et type femelle à droite

Conseils pour vous aider à reconnaître les oiseaux

Quand on part de zéro mieux vaut se munir d’un livre d’identification ornithologique. Il existe une multitude d’ouvrages à destination des débutants comme des initiés. Vous trouverez certainement votre bonheur en magasin ou sur internet.

N’hésitez à prendre des notes ! Elles vous permettront de vous y retrouvez plus rapidement et plus facilement. Si vous en avez la possibilité prenez des photos, vidéos cela vous permettra d’avoir l’image de l’oiseau sous les yeux plus longtemps, l’identification n’en sera que plus aisée. Pour les plus audacieux, vous pouvez également vous lancer dans l’identification du chant en l’enregistrant.

Voici une petite liste non exhaustive des espèces les plus communes qui vivent tout près de nous :

Passereaux
Corvidés
Oiseaux d’eau
Rapaces

Accenteur mouchet

Mésange charbonnière

Mésange bleue

Rougegorge familier

Merle noir

Grive musicienne

Moineau domestique

Rougequeue noir

Rougequeue à front blanc

Pigeon ramier

Tourterelle turque

Pouillot véloce

Fauvette à tête noire

Bergeronnette grise

Etourneau sansonnet

Hirondelle rustique

Hirondelle de fenêtre

Martinet noir

Corneille noire

Corbeau freux

Choucas des tours

Pie bavarde

Geai des chênes

Cygne tuberculé

Foulque macroule

Canard colvert

Gallinule poule d’eau

Goéland leucophée

Mouette rieuse

Faucon crécerelle

Chevêche d’Athéna

Petit-duc-scops

Effraie des clochers

Ces oiseaux font donc parti de notre quotidien et il n’est pas impossible que vous vous retrouviez confronté à un oiseau en détresse. Alors que faire lorsque vous trouvez un oiseau blessé ?

GUIDES ET CONSEILS AUTOUR DES OISEAUX DES JARDINS

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

lectus odio mi, velit, ipsum sem, in efficitur. Phasellus massa