Marmotte des Alpes : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DE LA MARMOTTE DES ALPES

La marmotte des Alpes est un rongeur fouisseur herbivore appartenant à l’ordre des rodentiens (rongeurs) et à la famille des sciuridés.

Comme son nom l’indique, le mammifère vit dans les montagnes des Alpes dont il est originaire. L’espèce a été introduite dans d’autres massifs montagneux comme les Pyrénées ou les Carpates.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère
  • Ordre : Rodentien
  • Famille : Sciuridé
  • Genre : Marmota
  • Espèce : marmota
  • Nom latin : Marmota marmota
Marmotte des Alpes, rongeur hibernant - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE LA MARMOTTE DES ALPES

Taille :

45 à 60 cm

Caractéristiques du corps :

Silhouette trapue, tête arrondie, museau court et large, longues vibrisses, oreilles petites, pattes puissantes terminées par de longues griffes, longue queue touffue, fourrure épaisse

Poids :

5 à 8 kg

Longueur de la queue :

15 à 20 cm

Vitesse :

15 km/h

Couleur du pelage :

Brun à marron sur la partie supérieure, la tête et les oreilles sont grises, les parties inférieures sont beiges.

La fourrure est très épaisse.

Cri / bruit :

Sifflement strident, notamment pour prévenir ses congénères à l’approche d’un prédateur

HABITAT ET ALIMENTATION DE LA MARMOTTE DES ALPES

Répartition géographique :

Originaire des Alpes (France, Suisse, Italie, Autriche)

L’espèce a été introduite dans les Pyrénées ainsi que dans les Carpates.

Lieu de vie :

La marmotte des Alpes vit dans les montagnes entre 800 et 3 000 m d’altitude.

Elle fréquente les grandes prairies ouvertes et herbeuses où le sol est meuble pour pouvoir creuser ses terriers et où l’espace est dégagé pour détecter la présence de prédateurs.

Le rongeur creuse des terriers pour se réfugier en cas de danger et pour y passer l’hiver (hibernation).

Régime alimentaire :

Omnivore à prédominance herbivore

Type de nourriture :

La marmotte des Alpes mange des plantes herbacées, des graminées, des fleurs, des bourgeons, des racines, des écorces.

Omnivore, elle se nourrit également de petits insectes, de vers de terre, d’escargots et parfois d’oeufs.

Le rongeur ne boit pas d’eau mais s’hydrate grâce à l’eau présente dans les aliments qu’il consomme.

STRUCTURE SOCIALE DES MARMOTTES

Vie sociale :

Animal social, la marmotte des Alpes vit en colonies familiales et matriarcales composées de parents et des jeunes de l’année. La colonie habite le même terrier, composé de plusieurs galeries souterraines.

Essentiellement diurnes, les marmottes se mettent en recherche de leur nourriture toute la journée.

Animaux prudents et discrets, elles restent sur leurs gardes et se préviennent mutuellement de la présence d’un prédateur sur leur territoire par un cri d’alerte ou un cri d’alarme. A l’instar des suricates, les marmottes adoptent un comportement de sentinelle en se dressant sur leurs pattes arrières pour mieux visualiser leur environnement. Au moindre danger, un cri ou sifflement strident est lancé et tous les membres de la colonies se réfugient dans un terrier.

Les petits marmottons sont très joueurs et il est fréquent d’apercevoir les petits rongeurs d’une même fratrie se “chamailler” dans les alpages en été.

Dès l’automne, les rongeurs se préparent pour l’hibernation qui va durer 6 mois environ (octobre à avril). Les réserves de graisses accumulées en printemps et en été doivent leur suffire pour hiberner sans avoir à se nourrir.

Nom du bébé / petit :

Le marmotton

Prédateurs :

Le renard roux, l’aigle royal, le gypaète barbu et le loup gris sont ses principaux prédateurs.

REPRODUCTION DE LA MARMOTTE DES ALPES

Maturité sexuelle :

2 ans

Période de reproduction :

Printemps (avril à mai) à la sortie de l’hibernation

Gestation :

32 à 34 jours

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Terrier, galerie souterraine

Portée :

1 portée par an ; 2 à 6 petits mais le plus souvent naissent 3 à 4 bébés

Sevrage :

Une fois nés, les marmottons sont allaités par leur mère pendant 6 semaines environ.

2 semaines plus tard, ils seront capables de se nourrir avec les adultes.

2 bébés marmottes (marmottons) en train de jouer - Instinct Animal

LONGEVITE DU RONGEUR

Espérance de vie :

La durée de vie de la marmotte des Alpes est de 15 à 18 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DU RONGEUR

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

La marmotte des Alpes est une espèce abondante, notamment dans les montagnes alpines.

Autrefois chassée pour sa fourrure ou pour sa viande, elle ne l’est plus de nos jours en Europe. 

Ses principales menaces sont la fragmentation de son habitat (création de pistes de ski) et la prédation naturelle.

Taille de la population :

NC

A savoir

Lorsqu’elle hiberne, la marmotte des Alpes entre dans un profond sommeil et voit son organisme tourner au ralenti. Sa température corporelle descend jusqu’à 5°C et son coeur bat au rythme d’1 à 2 battements par minute. A la fin de cette longue période d’hibernation, le mammifère a perdu environ la moitié de son poids.

Elle est le 2ème plus gros rongeur de France après le castor d’Europe.

LA MARMOTTE DES ALPES DANS LES ZOOS ET PARCS ANIMALIERS

Principaux zoos en France où voir le rongeur :

Photos DE LA MARMOTTE DES ALPES

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

quis, neque. ipsum in Praesent libero