L’épervier d’Europe : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE de l’épervier d’Europe

L’épervier d’Europe est une espèce d’oiseau de proie appartenant à l’ordre des accipitriformes (rapaces) et à la famille des accipitridés.

Il vit, comme son nom l’indique, dans la majorité des pays européens, mais également en Afrique du Nord et de l’Est, au Moyen-Orient, en Asie Centrale ainsi qu’en Asie du Sud.

Il est l’un des rapaces les plus courants en Europe avec le faucon crécerelle et la buse variable.

CLASSIFICATION SCIENTIFIQUE DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Accipitriforme
  • Famille : Accipitridé
  • Genre : Accipiter
  • Espèce : nisus
  • Nom latin : Accipiter nisus
Epervier d'Europe - oiseau de proie - rapace - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES de l’épervier d’Europe

Taille :

Dimorphisme sexuel important : la femelle est beaucoup plus grande que le mâle

Taille de la femelle : 35 à 40 cm

Taille du mâle : 28 à 35 cm

Envergure :

Envergure de la femelle : 65 à 80 cm

Envergure du mâle : 58 à 65 cm 

Poids :

Poids de la femelle : 180 à 340 g

Poids du mâle : 110 à 190 g

Caractéristiques du corps :

Bec crochu, ailes larges et arrondies, longue queue, pattes longues et fines

Caractéristiques du vol :

Vol onduleux, alternant des battements d’ailes rapides et du vol plané

Couleur du plumage :

Plumage des parties supérieures gris ardoisé, les parties inférieures sont blanches (femelle) et blanches à rousses (chez le mâle) avec des stries noires chez les deux sexes ; les pattes et les doigts sont jaunes, les griffes sont noires, l’iris est jaune

La couleur du plumage est brune chez le juvénile.

Cri / bruit / chant de l’épervier d’Europe :

Cri d’alarme ou cri d’appel aigu répété plusieurs fois ; sorte de ki-ki-ki-ki-ki-ki.

Le rapace est plutôt discret et silencieux en dehors de la période de reproduction et de nidification.

On dit que l’épervier glapit ou tiraille.

HABITAT ET ALIMENTATION de l’épervier d’Europe

Répartition géographique :

Europe, Moyen-Orient, Asie, Afrique du Nord et de l’Est

Lieu de vie :

L’épervier d’Europe vit à la fois dans les milieux boisés et les milieux ouverts ; les forêts, les lisières de forêts, les bosquets, les bocages.

Il est possible de l’apercevoir dans les parcs et jardins des villes si ceux-ci sont relativement touffus et denses.

Régime alimentaire :

Carnivore

Type de nourriture :

L’épervier d’Europe mange principalement des petits oiseaux (moineau domestique, chardonneret élégant, merle noir, mésange charbonnière, grive, étourneau, pinson des arbres…).

La femelle peut s’attaquer à des proies plus imposantes comme la pie bavarde

Le rapace se nourrit parfois de petits mammifères (rongeurs), de chauves-souris ou de charognes, et à de rares occasions, mange des insectes.

STRUCTURE SOCIALE DU RAPACE

Vie sociale :

L’épervier d’Europe est un oiseau migrateur partiel. Seules les populations des pays les plus au nord de l’Europe migrent vers le sud du continent ou en Afrique du Nord, voire en Afrique de l’Est.

Oiseau diurne ,solitaire et très discret, il est difficile à observer ou à approcher.

La chasse occupe la majeur partie de ses journées. Avec un taux de réussite moyen de 10%, le rapace est contraint d’y passer beaucoup de temps avant de pouvoir se nourrir ou nourrir ses poussins.

Pendant la période de reproduction, le mâle effectue des parades nuptiales dans les airs en poussant des petits cris pour attirer et séduire une femelle.

Technique de chasse :

Les éperviers d’Europe sont très agiles en vol et misent sur l’effet de surprise pour attraper leurs proies. La plupart du temps, ils se cachent sous le couvert végétal et attendent leur proie. Une fois à proximité de cette dernière, l’épervier s’élance dans un vol bas et rapide et saisit sa proie entre ses serres.

Dans les jardins des habitations, il arrive que l’épervier d’Europe se poste à l’affut à proximité d’une mangeoire et attende qu’un passereau vienne s’y nourrir pour l’attaquer par surprise.

Prédateurs :

Certaines espèces de chouettes (chouette hulotte, effraie des clochers), certains rapaces (autour des palombes, aigle royal, faucon pèlerin) et quelques mammifères (renard roux, fouine, martre des pins)  sont ses principaux prédateurs.

REPRODUCTION de l’épervier d’Europe

Maturité sexuelle :

1 à 2 ans

Période de nidification :

Printemps (avril à juin)

Lieu de ponte / nid / naissance :

Nidification arboricole. Le nid est placé dans un arbre (fourche entre 2 branches) ou dans un buisson dense, situé à plus de 5m de hauteur.

Le nid est construit à l’aide de végétaux (brindilles, branches, écorces). Le fond de la coupe est tapissé de plumes.

Nombre de couvées annuelles :

1 couvée par an

Nombre d’oeufs par ponte :

4 à 6 oeufs par couvée

Durée de l’incubation / couvaison :

32 à 35 jours ; seule la femelle couve les oeufs

Sevrage :

Les petits poussins sont nidicoles. La becquée est dispensée par les 2 parents. L’envol des juvéniles se fait au bout de 3 à 4 semaines. Ils seront encore nourris par leurs parents pendant 1 mois environ.

Epervier d'Europe perché sur un arbre - oiseau de proie - Instinct Animal

LONGEVITE de l’épervier d’Europe

Espérance de vie :

La durée de vie de l’épervier d’Europe est de 15 à 18 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU DE PROIE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

L’épervier d’Europe n’est pas une espèce menacée.

Sa population avait largement diminué dans les années 1960 à 1980 à cause d’un pesticide fragilisant la coquille de ses oeufs. Le pesticide incriminé est aujourd’hui interdit et les effectifs ont ainsi augmenté.

Sa grande capacité d’adaptation en fait un des rapaces les plus courants en Europe.

Taille de la population :

NC

PHOTOS de l’épervier d’Europe

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

libero sed odio felis Praesent ut libero. consequat. sem, dapibus adipiscing libero