La gazelle de Thomson : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DE LA GAZELLE DE THOMSON

La gazelle de Thomson, également appelée Thommie, est un mammifère herbivore de la famille des bovidés. Son nom provient de l’explorateur écossais, Joseph Thomson.

La gazelle de Thomson vit en Afrique de l’Est.

CLASSIFICATION DE LA GAZELLE DE THOMSON

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Mammifère placentaire
  • Ordre : Artiodactyle ruminant
  • Famille : Bovidé antilopiné
  • Genre : Eudorcas
  • Espèce : thomsonii
  • Nom latin : Eudorcas thomsonii
gazelle de thomson, thommie, animal, mammifere herbivore d'afrique

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DE LA GAZELLE DE THOMSON

Taille de la gazelle de Thomson :

80 à 110 cm

Hauteur au garrot :

55 à 70 cm

Caractéristique du corps :

Corps mince, long cou, museau allongé, oreilles pointues, pattes longues et fines

Poids de la gazelle de Thomson :

15 à 25 kg pour les femelles ; 20 à 35 kg pour les mâles

Longueur de la queue :

20 à 30 cm

Vitesse de pointe :

90 km/h

Longueur / hauteur du saut :

2 m de haut ; 6 m de long

Longueur des cornes :

10 cm chez la femelle ; 30 cm chez le mâle ; cornes droites et annelées

Couleur du pelage :

Fauve sur la partie dorsale ; bande noire sur les flancs ; la partie ventrale, la gorge et l’intérieur des pattes est blanc

HABITAT ET ALIMENTATION DE LA GAZELLE DE THOMSON

Répartition géographique :

Afrique de l’Est (Kenya, Tanzanie)

Lieu de vie de la gazelle de Thomson :

La gazelle de Thomson vit dans la savane tropicale, les plaines herbeuses, les prairies d’acacias

Régime alimentaire :

Herbivore, ruminant

Type de nourriture :

La gazelle de Thomson mange des herbes courtes, des jeunes pousses, des graminées, des feuilles, des fruits, des baies.

STRUCTURE SOCIALE DE LA GAZELLE DE THOMSON

Vie sociale :

La gazelle de Thomson est un animal social et grégaire. Elle vit en groupe de plusieurs individus, composé de femelles, de jeunes.

Les jeunes mâles célibataires vivent en groupe séparé ou en solitaire. Ils ne fréquentent les femelles qu’au moment de la saison des amours. Les combats entre mâles pendant la période de reproduction sont fréquents.

Les gazelles de Thomson sont des animaux territoriaux et les mâles défendent leur territoire en cas d’intrusion.

Prédateurs :

Le guépard est le seul prédateur qui peut rivaliser avec la vitesse de la gazelle de Thomson adulte.

Les jeunes et les individus vulnérables peuvent être la proie du lion, du léopard, de la hyène tachetée, du lycaon du chacal, du caracal, du crocodile du Nil, du python, du babouin ou de l’aigle.

Pour échapper aux prédateurs les gazelles de Thomson pratiquent le « pronking » qui est une série de sauts pendant leur course afin de désorienter et perturber leurs poursuivants.

Nom du bébé / petit de la gazelle de Thomson :

Le faon

REPRODUCTION DE LA GAZELLE DE THOMSON

Maturité sexuelle :

1 à 2 ans

Période de reproduction de la gazelle de Thomson :

La saison des amours a lieu toute l’année

Gestation :

5 à 6 mois

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Hautes herbes, la gazelle de Thomson est une espèce nidifuge

Portée :

1 petit faon, parfois 2

Poids des petits faons :

3 kg à la naissance

Sevrage :

3 mois

petit bebe gazelle de thomson, jeune et sa maman, photo, instinct animal

LONGEVITE DE LA GAZELLE DE THOMSON

Espérance de vie :

L’espérance de vie de la gazelle de Thomson est de 10 ans à l’état sauvage et jusqu’à 18 ans en captivité.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE LA GAZELLE DE THOMSON

Statut de conservation IUCN :

Quasi menacé (NT)

Mesures de protection :

La gazelle de Thomson est une espèce quasi menacée.

La destruction de son habitat naturel et la pression touristique dans les parcs et les réserves naturelles sont les principales menaces qui pèsent sur l’espèce.

Taille de la population :

550 000 individus vivant à l’état sauvage

Photos de la gazelle de thomson

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook665