Pygargue à tête blanche : description et comportement

DESCRIPTION GENERALE DU PYGARGUE à tête blanche

Le pygargue à tête blanche, parfois appelé “aigle à tête blanche”, “aigle de mer” ou “aigle pêcheur”, est une espèce d’oiseau rapace appartenant à l’ordre des accipitriformes et à la famille des accipitridés.

Il vit en Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis, Mexique).

L’oiseau est l’emblème nationale des Etats-Unis d’Amérique.

CLASSIFICATION DE L’ESPECE

  • Règne : Animal
  • Embranchement : Chordé vertébré
  • Classe : Oiseau
  • Ordre : Accipitriforme
  • Famille : Accipitridé
  • Genre : Haliaeetus
  • Espèce : leucocephalus
  • Nom latin : Haliaeetus leucocephalus
Pygargue à tête blanche, rapace, oiseau de proie - Instinct Animal

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES DU RAPACE

Taille :

85 à 110 cm ; dimorphisme sexuel : les femelles sont plus grandes que les mâles

Envergure :

1,70 à 2,40 m les ailes déployées

Poids :

3,5 à 7 kg selon les régions

Vitesse de vol :

 70 km/h en vol battu

Caractéristiques du vol :

Plusieurs types de vol : vol plané, vol battu ; le rapace utilise les courants d’air ascendants pour se déplacer, notamment lors des migrations.

Vue / vision :

Sa vue est 4 fois supérieure à celle de l’homme

Caractéristiques du corps :

Silhouette imposante, bec long et crochu, yeux ronds, pattes robustes, longues serres

Couleur du plumage :

Tête blanche, corps brun foncé, queue blanche, bec jaune, pattes jaunes, serres noires

Cri / bruit / chant :

Cri strident ; le rapace peut également pousser des cris sous forme de jacassements.

HABITAT ET ALIMENTATION DU PYGARGUE à tête blanche

Répartition géographique :

Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis, Mexique)

Lieu de vie :

Le pygargue à tête blanche vit à proximité de grandes étendues d’eau, aux abords des lacs, des étangs, le long des fleuves et des rivières, le long des océans.

Il apprécie les milieux forestiers à proximité d’un plan d’eau car il guette sa proie depuis un perchoir sur un arbre.

Régime alimentaire :

Carnivore à prédominance piscivore ; opportuniste

Type de nourriture :

Le pygargue à tête blanche mange principalement des poissons (truites, saumons, carpes, perches) qu’il repère depuis un arbre le long d’un fleuve ou d’une rivière.

Dans certaines régions, les poissons représentent jusqu’à 90 % de sa nourriture.

Selon la région, le rapace se nourrit également d’invertébrés aquatiques, d’oiseaux (canards, grèbes, cygnes, oies…) ainsi que de petits mammifères (lapins, lièvres, raton-laveurs, renards, loutre de mer…).

Occasionnellement, il peut manger des charognes (poissons morts).

STRUCTURE SOCIALE DE L’OISEAU DE PROIE

Vie sociale :

Le pygargue à tête blanche est un oiseau migrateur partiel. En fonction de la quantité de nourriture disponible, le rapace migre sur de longs trajets en quête d’environnements riches en proies. De même, lorsque les lacs et les rivières gèlent pendant l’hiver, les pygargues à tête blanche migrent le long des côtes.

Oiseaux généralement solitaires, les pygargues à tête blanche se retrouvent cependant en groupe lors de la migration annuelle des saumons, une de leur proie favorite.

Au moment de la période de reproduction, les couples se lancent dans une parade nuptiale acrobatique dans les airs, dans laquelle le mâle et la femelle se tiennent par leurs serres et se laissent “tomber” avant de se séparer juste avant de toucher le sol.

Le pygargue à tête blanche est une espèce monogame et un couple peut vivre ensemble la vie entière.

Technique de chasse :

Les pygargues à tête blanche chassent leurs proies à vue. Perchés en haut d’un arbre, ils guettent leur proie puis “fondent” sur elle et l’attrapent dans leurs serres.

Prédateurs :

L’aigle royal est son unique prédateur.

REPRODUCTION DU PYGARGUE à tête blanche

Maturité sexuelle :

4 à 5 ans

Période de reproduction :

Printemps – été (avril à août)

Lieu de mise bas /tanière / naissance :

Nid, en haut d’une falaise, dans un arbre ou simplement posé au sol

Le nid est fabriqué à l’aide de branches et divers autres végétaux.

Taille et poids du nid :

Taille : 2,5 m de largeur ; 4 m de haut

Poids : jusqu’à 3 tonnes

Le nid des pygargues à tête blanche est considéré comme le plus grand et le plus lourd parmi toutes les espèces d’oiseaux.

Portée :

1 à 3 oeufs par couvée

Durée de l’incubation / couvaison :

33 à 35 jours ; le mâle et la femelle couvent les oeufs

Sevrage :

Les petits oisillons sont nidifuges. Ils sont nourris par becquée par leurs parents avant de prendre leur envol au bout de 10 à 13 semaines.

Pygargue à tête blanche en vol, avec un poisson dans ses serres - Instinct Animal

LONGEVITE DU PYGARGUE à tête blanche

Espérance de vie :

La durée de vie du pygarge à tête blanche est de 25 à 30 ans à l’état sauvage.

CONSERVATION – PROTECTION – MENACES DE L’OISEAU DE PROIE

Statut de conservation IUCN :

Préoccupation mineure (LC)

Mesures de protection :

Le pygargue à tête blanche n’est pas une espèce menacée.

L’oiseau a cependant vu ses effectifs décliner au cours du 20ème siècle, à cause de l’utilisation intensive de pesticides (DDT) qui fragilisait les coquilles d’oeufs et rendaient les oisillons non viables.

L’arrêt de l’utilisation de ce pesticide et la protection renforcée de l’oiseau ont permis aux effectifs de se stabiliser puis de remonter.

Taille de la population :

NC

A savoir

Le pygargue à tête blanche est l’emblème nationale des Etats-Unis d’Amérique depuis la fin de la guerre d’indépendance. L’oiseau est représenté sur les documents officiels et sur certaines pièces de monaie.

Le nid du pygargue à tête blanche peut peser plusieurs tonnes. Il est considéré comme le nid le plus grand et le plus lourd de toutes les espèces d’oiseaux.

PHOTOS DU PYGARGUE à tête blanche

Crédits photos : Gillfoto ; Simon Willison ; Becky Matsubara ; Michael Janke

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à la Newsletter

Nullam dolor. Donec odio consectetur efficitur. commodo non eget Curabitur